Firefox Hello : la VoIP interopérable avec WebRTC

CloudRéseauxVoIP
firefox-hello

Dans la lignée de leur partenariat autour de Firefox OS, Mozilla et Telefónica lancent Firefox Hello, service de VoIP basé sur la technologie WebRTC et accessible sans ouvrir de compte.

Associés depuis plus d’un an autour de Firefox OS, Mozilla et Telefónica donnent une nouvelle impulsion à leur partenariat. La fondation américaine et l’opérateur espagnol s’apprêtent à lancer un service de VoIP basé sur la technologie WebRTC (“Web Real-Time Communication”) et accessible sans inscription.

Baptisé Firefox Hello, l’outil est pour l’heure en phase de test dans la bêta de Firefox 34. Il permet de passer des appels audio et vidéo sans passer par une application tierce ou un quelconque module complémentaire, simplement en cliquant sur l’icône de chat située sous le menu de personnalisation du navigateur.

Principale particularité par rapport à Skype et consorts : pas besoin d’ouvrir de compte – et donc de laisser des données personnelles. Pour lancer une conversation, on partage en fait une URL unique. Dans cette première version, il est possible d’ajouter manuellement des contacts ou d’en importer depuis un compte Google.

Mozilla signale tout de même que l’ouverture d’un compte Firefox peut simplifier les démarches, notamment pour lancer des discussions (plus besoin de liens hypertexte). Dans tous les cas, la Fondation fait la promesse d’une interopérabilité maximale, en l’occurrence avec tous les navigateurs supportant WebRTC.

La gestion des flux audio-vidéo est assurée via la plate-forme temps réel OpenTok, développée par Tokbox, un spécialiste de la vidéoconférence racheté en 2012… par Telefónica. Rappelons que l’opérateur d’origine espagnole commercialise actuellement une douzaine de smartphones sous Firefox OS (Alcatel One Touch Fire, LG Fireweb, ZTE Open…) dans 24 pays, essentiellement en Amérique latine et centrale.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : de Siri à Cortana, la reconnaissance vocale, ça vous parle ?

Crédit photo : Stuart Miles – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur