De Firefox à Persona : des projets mis en sommeil chez Mozilla

AuthentificationCloudPoste de travailSécuritéSystèmes d'exploitation
mozilla-persona-firefox

Réorganisation stratégique pour Mozilla, qui suspend le développement de son système d’authentification Persona et du portage de Firefox adapté à l’environnement tactile de Windows 8.

Versatilité des éditeurs sur le dossier de l’authentification en ligne, circonspection des utilisateurs finaux vis-à-vis de l’offre Windows 8.x : les tendances actuelles du Web et du marché IT poussent Mozilla à redéfinir ses priorités stratégiques.

A quelques jours d’intervalle, la fondation a annoncé refermer le rideau sur deux de ses projets. En premier lieu, Firefox Metro. Développée depuis fin 2012, cette mouture du navigateur Web adaptée à l’interface tactile de Windows 8 en était au stade de la bêta, publiée début février. La diffusion d’une préversion dans le canal Aurora (assimilable à la phase alpha) remontait à septembre dernier.

La disponibilité d’une version stable auprès du grand public était initialement prévue pour janvier 2014, mais le projet a pris du retard, le panel de testeurs n’ayant pas atteint une masse suffisamment critique, notamment de par l’adoption plutôt décevante du nouvel OS de Microsoft. Mozilla n’a jamais recensé plus de 1000 utilisateurs actifs par jour.

Il s’agissait de tirer parti des spécificités de la Modern UI (ex-Metro) pour réviser le design du butineur et plus particulièrement de la page d’accueil, divisée en trois sections : favoris, historique de navigation et sites les plus visités. Fonctionnellement parlant, la dernière mouture en date de Firefox Metro supporte des commandes tactiles multipoints comme le zoom et le glisser-déplacer. Avec un mode plein écran et la possibilité d’ancrer l’application sur la gauche ou la droite de l’écran, l’expérience utilisateur se rapproche de celle proposée par Internet Explorer 11.

Les derniers travaux s’étaient portés sur l’intégration avec la fonction de partage de Windows 8.x (pour favoriser la diffusion des contenus Web) et sur les capacités multimédias du navigateur : prise en charge du codec VP9 développé par Google comme alternative au H.265, contrôle du volume avec HTML5, audio Opus pour le conteneur WebM… Le projet est aujourd’hui mis en sommeil. Le code restera hébergé sur les serveurs de Mozilla, qui pourra ainsi reprendre le développement si la situation de Windows 8.x sur le marché des systèmes d’exploitation évolue

Autre victime de cette réorganisation, le système d’authentification décentralisée Persona. Positionné sur le créneau de Disqus, Facebook Connect, OAuth, OpenID et consorts (les fameux “s’enregistrer via”), ce “passeport du Web” utilise le principe des clés de chiffrement publiques pour permettre à l’internaute de se connecter à des sites en utilisant une simple adresse mail. Il n’est plus nécessaire de créer d’identifiant lié à un mot de passe, ni même de fournir des renseignements personnels.

Ouvert et compatible avec les protocoles Internet libres basés sur la technologie BrowserID, le dispositif s’inscrit dans la stricte politique de confidentialité que Mozilla affiche dans son manifeste pour la sécurité des internautes. Son intégration ne nécessite qu’une légère modification de code source, avec en l’occurrence l’appel à une bibliothèque JavaScript qui implémente l’interface et l’API cliente.

La fondation escomptait, à terme, une compatibilité native des principaux navigateurs. Mais rares sont les éditeurs à avoir aujourd’hui adopté le concept. Tout au plus Yahoo et Google avaient-ils successivement monté des passerelles avec leurs services respectifs de messagerie électronique. Le projet est aujourd’hui récupéré par la communauté. Les développeurs auparavant chargés de Persona seront réaffectés à d’autres tâches. Pas de mise à jour majeure à prévoir (on reste à la bêta 2, lancée en avril 2013), mais la promesse d’un support pour les bugs critiques et les failles de sécurité.

firefox-metro-windows-8

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des moteurs de recherche ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur