FireWire : en croissance constante

Mobilité

Si la technologie inventée par Apple a mis du temps à acquérir ses lettres de noblesse, FireWire (normalisé sous le numéro 1394) s’impose rapidement et réserve des nouveautés pour les prochains mois.

Si on pensait au FireWire comme le successeur du SCSI pour le branchement de disques durs, force est de constater que la technologie née dans les laboratoires d’Apple s’impose plus rapidement dans le monde de la vidéo. Depuis plus d’un an, tous les camescopes numériques DV sont équipés de connecteurs FireWire. Les plus grands noms du secteur ont adhéré à cette technologie capable de soutenir un très haut débit (environ 50 Mo par seconde).

Le connecteur FireWire commence à apparaître sur les autres périphériques, qui sortent désormais à un rythme relativement soutenu : scanner, imprimante, disque dur, juke box DVD… Au Comdex, Rantic Labs a dévoilé toute une gamme de produits FireWire (graveur de cédéroms, disque dur, DAT). Iomega a annoncé pour mi-2000, la disponibilité d’un connecteur FireWire sur son lecteur Zip 250 USB. Pour les PowerBook G3 en manque de FireWire, Newer Technology commercialise une carte PC Card FireWire 2 Go.

Les industriels promettent bien plus au cours des prochains mois. Sony travaille sur un réseau sans fil basé sur la technologie FireWire. La console PlayStation II, du même Sony, devrait disposer d’un ou deux connecteurs. Dans le monde PC, Compaq commence à intégrer des connecteurs FireWire en standard.

Apple continue à améliorer les performances du FireWire. Il annonce une future version de son extension de gestion FireWire qui permettra de démarrer son Mac à partir d’un disque dur FireWire. Le consortium MPEG souhaite aussi tirer profit de cette technologie en l’intégrant dans ses prochaines évolutions de son format. Après un moment de flottement, Apple a décidé de revoir à la baisse les royalties demandées aux licenciés, au grand soulagement de ces partenaires. Désormais, Apple touchera environ 0,26 euros par appareil vendu. Côté système, Microsoft et Be Inc annoncent une compatibilité dans un proche avenir. Seul, Linux semble rester sourd aux sirènes du FireWire. Dès l’année prochaine, le très attendu FireWire 2 devrait multiplier par deux les performances actuelles, avec 100 Mo par seconde.

Pour en savoir plus : Site du consortium 1394


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur