FireWire prêt pour le décollage

Mobilité

Cahners In-Stat, une société d’études installée dans l’Arizona, indique que le marché de l’IEEE 1394 a atteint son point d’inflexion. Ce point indique généralement qu’un produit est passé à un stade de diffusion plus rapide.

Avec une croissance en 1999 de 300 %, la société d’étude prédit que ce type de port (Firewire chez Apple et iLink pour Sony), devrait connaître une forte croissance. Le nombre de ports livrés est passé de 3,5 millions en 1998 à 12 millions en 1999. L’interface se répand rapidement dans l’univers des ordinateurs personnels, mais pas seulement. Elle est aussi fortement utilisée sur un certain nombre d’appareils domestiques. Le marché de l’électronique grand public va pouvoir bénéficier des avantages de cette norme : ainsi, les PC, la télé, le câble, la production musicale ou cinématographique subissent l’assaut des appareils équipés de l’IEEE 1394.

L’institut d’études ne crie pas victoire pour autant. D’autres standards comme l’USB 2.0 menacent Firewire, et il y a un véritable manque d’applications dans le domaine de l’édition vidéo. Toutefois, le vice-président chargé de la recherche chez Cahner In-Stat, Mark Kirstein, pense “qu’au fur et à mesure de plus en plus de périphériques sont disponibles pour les PC et le nombre d’applications va continuer de croître”. Les fabricants d’ordinateurs qui utilisent Firewire incluent désormais : Apple, Compaq, Dell, Gateway, Fujitsu, HP, NEC, Panasonic, Sharp et Sony (voir notre édition du 26 juin) .

Sur le marché de l’électronique grand public en revanche, la norme est très fortement freinée par la question des droits d’auteurs. Les Studios d’Hollywood insistent sur la question de la protection de leurs oeuvres, afin d’empêcher leur duplication, alors que Firewire sera utilisée pour relier la télévision au magnétoscope ou à l’ordinateur.

Pour en savoir plus :

Le site de Cahners In- Stat (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur