Flash NAND : Apple convoiterait Anobit en Israël

CloudData-stockageStockage

“La marque à la pomme” voudrait acquérir un spécialiste des technologies pour la mémoire flash en Israël en lien avec “l’endurance” (nombre de cycles d’écriture et de lecture maximum).

Apple serait prêt à signer une opération de croissance externe dans le stockage et les micro-contrôleurs flash.

Selon le site média israélien Calcalist (économie-finance), la firme de Cupertino vise Anobit Technologies.

Elle serait prête à débourser entre 400 et 500 millions de dollars pour cette acquisition.

Apple serait intéressé par la technologie MSP (Memory Signal Processing) d’Anobit qui “permet de réduire les coûts et augmenter l’endurance de la flash” (nombre de cycles d’écriture et de lecture maximum).

Sa technique de conception de micro-contrôleur pour flash NAND serait également une valeur ajoutée, considère Silicon.fr.

Fondée en 2006, la société basée à Herzeliya en Israël est spécialisée dans la fabrication de disques durs de type SSD. Elle disposerait d’un effectif de 200 personnes.

Anobit dispose également d’un portefeuille de 95 brevets déposés et collabore avec  Hynix (Corée du Sud) pour la conception d’un micro-contrôleur pour flash NAND.

Pratiquement, des puces d’Anobit se trouvent déjà dans des produits Apple (iPhone, iPad et MacBook Air).

Des fonds d’investissement comme Battery Ventures ou Pitango Venture Capital avaient injecté 76 millions de dollars dans Anobit.

Crédit photo : Fotolia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur