FNAC Jukebox investit le marché de la musique en streaming

Marketing
fnac-jukebox

Le distributeur Fnac (produits culturels et matériel high-tech) lance une offre premium de musique en streaming : Fnac Jukebox. Le service vient d’ouvrir ses portes.

La FNAC lance son offre de musique en streaming. Le site a ouvert ses portes lundi matin (3 mars) : Fnac Jukebox. L’offre est décomposée en deux formules d’abonnements: la première à 2 euros par mois pour l’écoute illimitée sur ordinateur avec une sélection de 200 titres ou  4,99 euros pour un accès illimité. Pour le volet mobilité (écoute sur smartphones ou tablettes) et la fonction hors connexion Internet, il faudra compter sur une option à 5 euros supplémentaires par mois. A ce jour, Fnac Jukebox n’est accessible que sur le territoire français (DOM-TOM inclus)

Fnac Jukebox prend comme postulat le premium (mais une offre découverte est disponible sur les 15 premiers jours). Le service ne proposera pas d’accès gratuit comme Deezer ou Spotify avec une contrepartie d’exposition publicitaire. “L’écoute de musique n’est pas optimale avec de la publicité”, considère Frédérique Giavarini, Directrice de la stratégie de la FNAC, interrogée par l’AFP.

Sur la foi des données marché fournies par le Syndicat National de l’édition Phonographique (SNEP), il faut distinguer les performances de la musique en streaming l’an passé : +4% de chiffres d’affaires avec une base globale de 1,4 million d’utilisateurs. Mais les offres gratuites de streaming financées par la publicité ont progressé plus rapidement que celles en premium : + 9,6% (18,2 millions d’euros) pour les premières, +1,2% (à 35,8 millions d’euros) pour les secondes.

La FNAC, qui reste un des plus grands disquaires de France (14 millions d’albums écoulés en 2013), cherche depuis plusieurs années à prendre ses marques dans la musique numérique avec des tentatives comme la plateforme de téléchargement FnacMusic. Lancé en 2004, le service a finalement fermé ses portes en janvier 2013 au profit d’un accord avec le service iTunes d’Apple.

Néanmoins, les initiatives se poursuivent pour tenter de cerner les usages des internautes en termes de consommation de musique numérique. Ainsi, dans le courant de l’automne 2013, la FNAC a inauguré Digicopy, une offre qui permet à ses clients d’obtenir gratuitement les versions numériques (MP3) des CD et vinyles achetés dans ses magasins ou sur son site Internet.

Quiz : Connaissez-vous la musique en ligne ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur