Forum e-G8 : Mark Zuckerberg la joue humble

Cloud

Le fondateur de Facebook était la vedette du jour sur le Forum e-G8. Vision, outil de révolution, gestion des membres de moins de 13 ans…les réponses sont sobres mais ça manque un peu de peps. “J’aime” ?

C’est ce qui s’appelle retenir son souffle jusqu’au bout. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, a clôturé l’e-G8.

L’organisateur Publicis savait qu’une telle vedette permettrait d’attirer l’attention des médias sur le Forum jusqu’au bout.

En tenue cool (tee shirt, jean et basket), le Net-entrepreneur américain de 27 ans s’exprime simplement. Sans provoquer de vagues.

Il évoque la stratégie du réseau social autour de “l’identité et des échanges réels”.

Où placer le curseur entre vie privée et données publiques ? Mark Zuckerberg considère que dorénavant, les gens ont trouvé un équilibre entre les deux et qu’ils trouvent par eux-même des limites.

Le fondateur de Facebook illustre à plusieurs reprises son propos avec Zynga (“social gaming”), qui développe lui aussi une conception communautaire de produits (partage de jeux entre amis).

L’influence des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter a-t-il joué un rôle déterminant dans les vagues de contestation des régimes en place en Tunisie ou en Egypte ?

“Il serait particulièrement arrogant pour une entreprise de technologie de revendiquer un rôle dans les mouvements de protestation”, déclare Mark Zuckerberg.

Pourtant, dans les rues de Tunis, quand des tags “Merci Facebook” apparaissent sur les murs, on peut se poser la question de la place prise par ses outils 2.0 pour mener la révolution.

Mark Zuckerberg est également revenu sur la polémique des membres âgés de moins de 13 ans.

La loi américaine est stricte au nom de la protection de l’enfance et cela devient un vrai problème à gérer en termes d’autorisation d’accès au réseau social.

Mark Zuckerberg serait tenté d’élaborer un espace dédié à cette population de jeunes internautes mais, sur le plateau du Forum e-G8, il a considéré que “ce n’était pas une priorité”.

En France, sur 22 millions de comptes Facebook, on estime à deux millions ceux qui ont été ouvert par des enfants de moins de 13 ans.

En qualité d’hôte du e-G8, Maurice Levy, Président du directoire de Publicis et animateur de la session avec Mark Zuckerberg, a tenté de décrocher le scoop dès le début de la session.

Alors, à quand l’IPO de Facebook ? La réponse de la vedette Internet du jour a été nette : “Pas encore”.

Auparavant, mercredi midi, Nicolas Sarkozy avait reçu Mark Zuckerberg au Palais de l’Élysée.

Le fondateur de Facebook lui a offert un sweatshirt à capuche estampillé Facebook.

Toujours utile pour le jogging du Président…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur