Les Français s’approprient les réseaux sociaux

Régulations
Réseaux sociaux

En dépit de réticences liées à des considérations autour de la vie privée, les Français rejoignent en nombre les réseaux sociaux. Et la fracture intergénérationnelle se résorbe, selon Médiamétrie/NetRatings.

Malgré quelques réserves à l’égard de la vie privée, les Français rejoignent en nombre les réseaux sociaux et les établissent comme des piliers de leur vie numérique.

A mesure que les connexions Internet à haut débit se généralisent, tout particulièrement sur mobile, le phénomène acquiert une portée intergénérationnelle.

Progressivement, mais tangiblement, la fracture se résorbe entre les “Digital Natives” et leurs aînés : les plus de 55 ans représentent désormais autant d’audience (30% des visites) que les 15-34 ans.

En France, ce sont désormais 79% des internautes – soit 32 millions de personnes – qui disposent d’au moins un compte sur un réseau social.

Portées par des modèles économiques basés essentiellement sur la publicité, les marques en sont les premières bénéficiaires.

Ainsi s’expriment les principales conclusions d’une étude* publiée ce lundi par Médiamétrie/NetRatings.

Avec 31,1 millions de visiteurs uniques en avril, Facebook reste la plus fréquentée des plates-formes communautaires accessibles en France. Chaque utilisateur y passe en moyenne 5h02 par mois.

A titre comparatif, les twittos passent en moyenne 47 minutes par mois à gazouiller. Le site de micro-blogging, qui enregistre 4,5 millions de visiteurs uniques, est même dépassé, en termes de fréquentation, par Skyrock et ses “Skyblogs” (6,3 millions).

Médiamétrie ne communique par les valeurs médianes, mais assure que plus des deux tiers des sondés (69%) visitent au moins une fois par jour le ou les réseaux sociaux sur lesquels ils sont inscrits.

Une part croissante s’y connectent via un terminal mobile. 9% des répondants utilisent même exclusivement leur téléphone portable.

Avec la segmentation qui s’opère entre Facebook (interaction entre amis), Twitter (suivi des marques et des célébrités), Google+ (pot-pourri) et consorts, les services spécialisés, comme Instagram avec la photo – et désormais la vidéo – tirent leur épingle du jeu.

Les réseaux sociaux professionnels enregistrent eux aussi une hausse significative de trafic : LinkedIn mène la danse avec 4,4 millions de visiteurs uniques, devant Viadeo (3,7 millions).

Par opposition à la lassitude des jeunes américains, les Français de la “génération C” (18-24 ans) conservent le même attrait pour Facebook, notamment grâce à sa transversalité : partage de photos, messages privés, jeux sociaux…

* Le questionnaire de Médiamétrie/NetRatings a été administré en 2011, par voie électronique, à un échantillon de 3000 internautes de 13 ans et plus, “représentatif de la population française”.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : avez-vous entendu parler du nouveau Facebook ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur