France Telecom démontre des “capacités de résistance”

CloudRéseauxTrès haut débit

L’opérateur affiche un chiffre d’affaires semestriel en hausse de 2,2%. La croissance est tirée par les activités Afrique et Moyen Orient de France Telecom. En France, c’est une petite progression de 0,3%.

Après la présentation du plan stratégique sur cinq ans (“Conquête 2015”), France Telecom revient aux fondamentaux business.

L’opérateur a publié un chiffre d’affaires consolidé de 22,1 milliards d’euros au 1er semestre 2010, en baisse de 2,2% à base comparable.

Sur le seul deuxième trimestre, son CA se situe à 11,19 milliards d’euros (- 1,7% à périmètre comparable).

L’Ebitda (résultat brut moins la totalité des frais généraux) s’élève à 7,7 milliards d’euros.

Et le résultat net s’affiche à 3,7 milliards d’euros pour cette première moitié de l’année 2010.

“Le groupe démontre une nouvelle fois sa capacité de résistance, et ce en dépit d’un contexte économique encore perturbé sur nos principaux marchés. La baisse du chiffre d’affaires est restée plus limitée au deuxième trimestre que précédemment tandis que nous attirons toujours plus de clients !”, commente Stéphane Richard, Directeur général de France Telecom.

Globalement, France Telecom revendique une base clients de 182 millions dans le monde (131 millions sous la marque Orange) avec une croissance tirée par l’expansion des activités de l’opérateur en Afrique et au Moyen-Orient.

Sa base d’abonnés haut débit dans le monde progresse de 2,2% (13,2 millions de clients).

Orange recence aussi une montée en puissance de ses services de télévision numérique avec 3,6 millions d’abonnés (+34% sur un an).

En France, l’opérateur enregistre une progression de 0,3% de ses activités en France (dont un essor de 4% pour les services mobiles).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur