France Télécom en pleine forme

Cloud

Loin d’être malmené par la libéralisation du marché, l’opérateur annonce une augmentation de son chiffre d’affaires, grâce à l’essor de la téléphonie mobile et de la transmission de données.

Les affaires marchent pour France Télécom. Publiant ses résultats pour l’année 1998, l’opérateur historique affiche une augmentation de son chiffre d’affaires de 5,2%, pour atteindre 161 milliards de francs. La téléphonie fixe représente bien sûr la source de revenus la plus importante : 93,5 milliards de francs. Cette manne faiblit toutefois, à -3,7%. L’opérateur voit dans ce résultat l’impact de la baisse du prix des communications nationales et locales, intervenue en mars et en octobre 97.

Le plus intéressant réside dans l’explosion de l’activité télécommunications sans fil. Les services et les appels des mobiles ont fait un bond de 43,7%, pour un montant de 24,5 milliards de francs. Enfin, les liaisons louées et les services de transmission de données représentent 15,7 milliards de francs. Les services de transmission de données ont été dopés par le développement des services aux entreprises et par l’Internet. En un an, les volumes sur Internet ont été multipliés par quatre. Ils représentent aujourd’hui près de 70 % du trafic des services de transmission de données, contre environ la moitié un an plus tôt.

Pour en savoir plus : http://www.francetelecom.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur