France Telecom-Orange va se mettre au télétravail

Cloud

Après la signature d’un accord sur le télétravail avec plusieurs de ses syndicats, France Telecom veut expérimenter à plus grande échelle ce mode de fonctionnement encore marginal.

A peine une semaine après l’adoption du projet de loi sur le télétravail par l’Assemble nationale, France Telecom vient de signer un accord avec les syndicats CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO pour favoriser le travail à domicile de leurs salariés en France. Les deux syndicats majoritaires, la CGT (26% des voix aux élections professionnelles de janvier 2009) et Sud (22,3%), n’ont pas accepté de signer ce texte.

Basé sur le principe du volontariat, comme le prévoit le cadre légal, les collaborateurs de France Telecom pourront avoir le choix entre plusieurs formes de télétravail : à domicile en mode alterné (trois jours par semaine chez soi et deux jours au bureau), occasionnel, suivant les besoins du salarié et de le l’entreprise, ou toujours dans un bureau de l’entreprise, mais hors du lieu de travail habituel. France Telecom explique que “près d’un millier” de ses salariés en France se sont déjà tournés vers le télétravail.

Point important : le groupe télécoms précise que l’employé ayant accepter d’occuper son poste en télétravail pourra réintégrer sa place dans les locaux de l’entreprise “dans des délais raisonnables”.

Former les salariés et les responsables d’équipes à ce nouveau mode de travail

Etant encore un mode de fonctionnement peu plébiscité en France, France Telecom souhaite prendre des mesures pour implanter progressivement le télétravail au sein de l’entreprise. Pour ne pas complètement couper le lien social du collaborateur qui a choisi le télétravail, France Telecom a indiqué que sa présence dans les locaux, pour y travailler ou y suivre une formation, serait obligatoire deux jours pas semaine. Le groupe compte également former ses managers pour leur apprendre à gérer une équipe dont les membres ne sont pas systématiquement présents dans les bureaux.

Comme le prévoit la proposition de loi concernant la prise en charge du matériel informatique en cas de télétravail, France Telecom s’engage à équiper ses salariés à domicile de ses technologies pour communiquer, comme une connexion ADSL, “[les solutions] Business Everywhere, Internet Everywhere, la technologie mobile 3G”, et le Wi-Fi, et leur fournir ainsi “les équipements nécessaires à l’exercice de [leurs] fonctions dans des conditions de sécurité satisfaisantes”.

Sur la base de cet accord, France Telecom va lancer des expérimentations au sein des différentes équipes du groupe, permettant ainsi d'”affiner le périmètre des métiers concernés par le télétravail”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur