France Telecom – Orange vise le marché mobile en Syrie

Mobilité

Le groupe télécoms français est en lice avec cinq autres opérateurs candidats pour décrocher la troisième licence mobile en Syrie.

France Telecom – Orange veut poursuivre l’extension de ses activités dans la région du Proche-et Moyen- Orient.

Le groupe télécoms français cherche à s’installer en Syrie en se portant candidat pour décrocher une licence de téléphonie mobile en Syrie.

Et devenir ainsi le troisième opérateur wireless dans un pays qui compte 10,4 millions d’abonnés mobiles pour 20 millions d’habitants.

Cinq autres groupes ont également pris position, selon le ministère syrien des télécoms : Turkcell (Turquie), Emirates Telecommunications (filiale d’Etisalat, Émirats Arabes Unis), Saudi Telecom (Arabie Saoudite), Qtel (Qatar), Tamco (Iran).

Selon DubaiFrance.com, le nom de l’opérateur final sera dévoilé au mois d’avril 2011. L’Etat syrien devrait conserver 20% de parts dans cette troisième licence.

Dans le cadre de son expansion internationale, France Telecom est déjà présent dans le mobile dans trois pays autour de la Méditerranée (Egypte, Jordanie et Tunisie).

En termes de nouveaux services et de R&D, l’opérateur a ouvert dans la même zone un “technocentre” à Amman (Jordanie) et un centre Orange Labs au Caire (Egypte).

A lire en complément sur Silicon.fr : Les innovations au coeur de la stratégie d’Orange en Afrique (09/11/10)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur