France Télécom propose l’accès à l’intranet par la voix

Cloud

L’opérateur historique poursuit le développement d’applications externalisées. Mais loin d’investir dans les communications data, l’opérateur mise cette fois sur la voix. France Télécom lance en effet un accès aux intranets des entreprises par reconnaissance vocale. Il ne s’agit plus d’accéder aux applications via une interface Web, mais depuis un téléphone. Une façon de doper le trafic voix en perte de vitesse ?

France Télécom décide de rapprocher les populations nomades de l’intranet de leur entreprise, mais aussi de leur en faciliter l’accès. L’opérateur historique vient de lancer une offre de reconnaissance vocale applicable aux intranets. “Talk To Intranet permet à tout collaborateur de se connecter aux applications internes de l’entreprise et de mettre à jour ses données, en parlant depuis n’importe quel téléphone, fixe ou mobile”, explique France Télécom. Pour cela, l’utilisateur devra composer un numéro de téléphone classique à 10 chiffres afin d’accéder au bouquet de services proposé par l’opérateur. Ensuite, chaque utilisateur pourra vocalement explorer son intranet et obtenir les informations qu’il recherche.

Plusieurs modules de services sont accessibles via la reconnaissance vocale. Ainsi France Télécom met à disposition un service de compte-rendu vocal qui permet à tout collaborateur de l’entreprise en déplacement chez un client d’effectuer en direct le suivi des opérations qu’il réalise. Il peut tout aussi bien prendre connaissance de son emploi du temps en temps réel. Le deuxième module renvoie à des applications de type ressources humaines où une personne loin de son entreprise peut, par exemple, déposer ses jours de congés. Le module diffusion d’informations donne la possibilité à une personne sur le terrain de dicter son rapport ou de transmettre la référence d’une pièce à commander. Un dernier module permet d’accéder à l’annuaire de l’entreprise afin d’obtenir les coordonnées d’un collègue en prononçant son nom.

Liaison indispensable avec les serveurs de FT

La solution permet aux équipes nomades de se passer d’ordinateurs. Talk To Intranet est présenté par France Télécom comme étant d’un accès plus aisé que par l’intermédiaire d’un ordinateur, sans pour autant remplacer un site Web. D’où la nécessité de ne développer que des services avec une réelle valeur ajoutée. Selon France Télécom, l’apprentissage de quelques mots clés suffit pour accéder rapidement et de manière naturelle aux applications disponibles sur l’intranet de la société. L’entreprise devra, pour bénéficier de cette technologie, relier ses serveurs à ceux de l’opérateur historique.

La solution mise en place par France Télécom est basée sur la technologie de reconnaissance et de synthèse vocales de la société Telisma et sur un module spécifique d’intégration au système d’information de l’entreprise développé par Atos Origin.

Le prix de mise en service et d’accès au portail est de 2 200 euros. Le premier module est au prix de 10 000 euros par an. Le deuxième module est quant à lui au prix de 5 000 euros. Enfin le prix de la communication se situe entre 25 et 38 centimes d’euros.

Comme un ASP vocal

L’accessibilité de ces applications via le téléphone rappelle étrangement le modèle ASP où l’on accède à distance à des applications Web. Et il n’est pas étonnant de retrouver un opérateur de télécommunications sur ce marché. L’externalisation d’applications multiplie en effet le trafic des communications, argument auquel les opérateurs ne sont pas insensibles (voir édition du 6 juin 2000). Toutefois, alors que l’ASP vise le trafic data, en pleine croissance, la reconnaissance vocale concerne la voix, et pourrait être la solution pour développer un marché que tous estiment stagnant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur