France Telecom : Stéphane Richard uploadé, Didier Lombard downloadé

Cloud

A partir de mars, la fonction de P-DG sera dissociée au profit de Stéphane Richard, numéro 2 de France Telecom qui monte en puissance. Un statut de “Président” est octroyé à Didier Lombard.

C’est confirmé : chez France Telecom, la passation de pouvoirs entre Didier Lombard et Stéphane Richard est accélérée. Et l’échéance initiale à fin 2011 est bousculée. Elle n’a plus beaucoup de sens.

Dans un communiqué de presse diffusé lundi soir, France Telecom annonce que la fonction de P-DG sera dissociée dès le 1er mars prochain.

Nommé P-DG de France Telecom en 2005, Didier Lombard ne conservera que le titre de Président tandis que Stéphane Richard prendra les fonctions de Directeur général.

Le premier “contribuera à la définition des orientations stratégiques et technologiques de France Telecom”, le second “prendra en charge de la gestion opérationnelle du groupe”.

Les derniers doutes sont levés : c’est bel et bien l’ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy qui prend les manettes du groupe télécoms.

Signe de ce renouveau du management : Stéphane Richard présentera prochainement “le nouveau projet industriel et le nouveau contrat social” de France Telecom, au coeur d’un vaste “projet de refondation”.

Didier Lombard tenait à présenter ce nouveau plan pluriannuel succédant au programme Next. Mais il restera plutôt en retrait.

Car Stéphane Richard veut profiter de cette présentation stratégique pour tourner la page de la fin 2009 marquée par une série de suicides qui a bouleversé les collaborateurs du groupe.

Cela suffira-t-il à remobiliser les troupes dans un groupe marqué par le stress au travail ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur