France Télécom teste sa carte prépayée à gratter

Mobilité

Avec Ticket Surf, France Télécom lance un nouveau moyen de paiement pour les micro-paiements sur Internet. Ticket Surf est une carte à gratter qui dévoile des codes à saisir sur le site marchand pour valider l’achat en ligne. Bien que la technologie soit propre au groupe, on peut y voir une étrange ressemblance avec l’EasyCode de Sep-Tech.

France Télécom annonce Ticket Surf, une carte prépayée avec des codes à gratter afin de payer de manière sécurisée et anonyme sur Internet. La carte contient une série de codes à saisir sur le site marchand afin d’acheter du contenu immatériel essentiellement (articles de presse, astrologie, jeux, petites annonces, MP3…). Cela jusqu’à épuisement du crédit de la carte.

Pour le moment, cette carte est en expérimentation jusqu’au 30 novembre auprès de 5 000 testeurs. Un seul service payant existe à ce jour, l’envoi de SMS à partir du site de France Télécom. A terme, “d’autres services payants seront accessibles sur les sites partenaires”, énonce le communiqué sans pour autant préciser lesquels. L’expérimentation risque pourtant de se prolonger puisqu’elle devrait se poursuivre “à partir de janvier par un déploiement pré-commercial dans trois pays pilotes d’Afrique et d’Europe”. Bref, difficile de dire quand les premiers services au public apparaîtront réellement.

Ticket Surf ressemble à s’y méprendre à l’EasyCode de Sep-Tech (voir édition du 18 juillet 2002). Mais la technologie est propre à France Télécom R&D. “Nous avons présenté nos produits à France Télécom il y a un an et demi”, déclare Thierry Baillie, directeur général de Sep-Tech France, “ils nous ont répondu qu’ils n’étaient pas intéressés.” Depuis, le marché a légèrement mûri et l’opérateur national ne veut certainement pas être en reste.

Avantage France Télécom ?

Pour autant, Thierry Baillie se dit “content”, de cette nouvelle concurrence. “Plus il y a de concurrents et plus ça veut dire que le marché se développe”, déclare-t-il confiant dans l’avance que Sep-Tech a prise, tant technologique que commerciale. Pour le dirigeant de Sep-Tech, France Télécom “a mis du marketing sur une technologie classique. Il n’y a pas de valeur ajoutée technologique, ni multi-canaux.” Autrement dit, là où la solution EasyCode est implémentable sur n’importe quel serveur et notamment à l’internationale selon Sep-Tech, le Ticket Surf se limite au réseau de France Télécom. Ce qui est déjà beaucoup.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur