Free et Orange enterrent enfin la hache de guerre

CloudRéseauxTrès haut débit

Les FAI Orange et Free mettent fin aux conflits qui empoisonnaient leurs relations depuis des années en abandonnant conjointement leurs plaintes respectives.

paixSelon La Tribune, Orange (France Telecom) et Free (Iliad) ont décidé de faire la paix en retirant conjointement plusieurs plaintes déposées par les deux parties au cours de ces dernières années.

Cet accord clôt donc le conflit qui perdurait entre les deux FAI depuis la fin des années 90 et l’ouverture à la concurrence des marchés français des télécommunications.

“Les différends qui nous opposaient à Free ont été réglés au cours du premier semestre”, a déclaré un porte-parole d’Orange à l’AFP, précisant tout de même que l’accord conclu avec Free était “confidentiel”.

Ainsi France Telecom a abandonné ses poursuites en diffamation déposées l’an dernier suite aux propos de plusieurs dirigeants d’Iliad, et notamment du patron du groupe : Xavier Niel.

Ce dernier ayant traité l’opérateur historique de “délinquant multirécidiviste”. En effet, au cours de ces dernières années, Free avait reproché à Orange de pratiquer une stratégie commerciale et des tarifs déloyaux, puis avait demandé par la suite à ce qu’Orange soit condamné à une amende 50 millions d’euros pour blocage de son accès au marché de l’ADSL et ce malgré l’ouverture à la concurrence du marché de l’Internet.

Free, pour sa part, aurait retiré donc sa plainte pour abus de position dominante à l’encontre d’Orange, engagée auprès de la Commission européenne.

Cet apaisement entre les deux opérateurs survient après l’arrivée de Stéphane Richard en tant que directeur général de France Telecom en février dernier. Le DG de du groupe télécoms aurait ainsi davantage d’atomes crochus avec Xavier Niel.

Selon une source interne de France Telecom, relayée par l’AFP, l’arrivée de Stéphane Richard a fait souffler “un nouvel esprit, un esprit d’apaisement”, avec “un peu l’idée de faire table rase du passé”.

Néanmoins il reste de nombreux sujets de tension entre les deux groupes notamment celui concernant l’arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile. Orange reste très réticent, comme SFR, à l’idée de conclure un accord d’itinérance 3G avec Free Mobile, permettant au nouvel entrant de se déployer plus facilement sur le territoire français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur