Free Mobile étend sa couverture internationale

CloudOpérateursRéseaux

Les deux forfaits qui composent l’offre sans engagement de Free Mobile incluent désormais les communications voix vers les fixes de 100 destinations. Comment les autres opérateurs se positionnent-ils sur cette question ?

La fiche d’information standardisée (document PDF, 2 pages) relative à l’offre mobile de Free a été mise à jour en date du 26 novembre 2013.

Les deux forfaits sans engagement proposés par l’opérateur incluent désormais les communications voix vers les fixes de 100 destinations, contre 41 auparavant.

Ils permettent toujours d’appeler les mobiles des départements d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Mayotte et Réunion), des États-Unis (y compris Hawaï et l’Alaska) et du Canada… auxquels s’ajoute désormais la Chine.

Parmi les nouvelles destinations fixes, on trouve essentiellement des pays situés en ‘Zone 2’, aussi dénommée ‘Europe élargie’ dans la nomenclature télécoms.

Mais à la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Russie s’ajoutent aussi des pays d’Amérique (Argentine, Brésil, Colombie, Costa Rica, Panama, Pérou,Venezuela…) et d’Asie (Chine, Corée du Sud, Hong Kong, Inde, Japon, Malaisie, Singapour, Thaïlande).

Sur la liste figurent aussi l’Afrique du Sud, Israël, la Jordanie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Ces modifications s’appliquent sans surcoût pour les abonnés et les nouveaux clients.

Elles concernent aussi bien le Forfait 2h – qui inclut, pour 2 euros TTC par mois, deux heures de communications voix et l’illimité pour les SMS en France (Métropole + DOM) – que le Forfait Free (19,99 euros pour l’illimité voix + SMS/MMS et 3 Go d’Internet mobile).

free-destinations

A titre comparatif, le forfait à 2,99 euros de B&You inclut aussi deux heures d’appels, mais uniquement vers les fixes et mobiles de France métropolitaine et des départements d’outre-mer.

Quant à la formule à 19,99 euros proposée par la marque low cost de Bouygues Telecom, elle porte sur 55 destinations pour les fixes et 5 pour les mobiles (France avec DOM, Canada, États-Unis et Chine – voir la fiche d’information standardisée).

b-you-destinations

Chez Sosh (‘assumé par Orange’), le ticket d’entrée est fixé à 4,90 euros pour des appels vers la France métropolitaine et les DOM. Une cinquantaine de destinations sont incluses dans l’offre à 19,90 euros (fiche d’information).

sosh-destinations

A travers l’offre RED, SFR propose pour sa part 2 heures de communications vers les opérateurs fixes et mobiles métropolitains, pour 4,99 euros (fiche d’information).

Pour 19,99 euros, on passe à l’illimité vers les fixes de 41 destinations et les mobiles dans les DOM (hors Mayotte) comme en Amérique du Nord (hors Alaska, Hawaï et Porto Rico).

red-destinations

Rappelons que les forfaits à 2 euros et 19,99 euros ont permis à Free de capter 11,4% du marché mobile français, avec 7,4 millions d’abonnés revendiqués.

Le point d’interrogation porte désormais sur la 4G.

L’opérateur filiale d’Iliad n’a pas encore lancé l’exploitation de son parc d’antennes LTE, mais promet une nouvelle guerre des prix, comparable à celle qu’il a déclenchée début 2012 avec le lancement de ses offres 3G.

Free Mobile

Image 1 of 15

Free Mobile : la licence symbole de la genèse
Decembre 2009 : Le groupe Iliad-Free décroche la quatrième licence auprès de l'ARCEP

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Free ?

Crédit illustration : ilolab – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur