Free offre 100 Mo à ses adhérents

Cloud

Le fournisseur d’accès Internet gratuit Free offre désormais 100 Mo pour l’hébergement des pages personnelles. La concurrence n’a pas tardé à réagir même si cette problématique semble bien loin des préoccupations réelles des Internautes.

Fort de près de 550 000 abonnés, selon les propres dires du FAI, Free, un des pionniers de l’accès Internet gratuit en France, continue d’innover pour ses abonnés. Ils ont désormais droit à 100 Mo pour créer leur propre site. Soit le double de la capacité précédemment offerte. Cette offre est valable immédiatement et ne change en rien les conditions d’adhésion et d’utilisation de ce service. Néanmoins peu d’internautes utilisent l’espace qui est mis à leur disposition par les FAI. Une rapide enquête auprès de quatre d’entre eux (Club-Internet, Free, Vnunet et Wanadoo) démontrent que moins de 10 % de leurs abonnés font usage de la possibilité de faire héberger leur site perso. Encore plus significatif, la taille moyenne des pages créées serait de 10 à 15 Mo, les 25 ou 50 Mo généralement offerts étant rarement occupés dans leur intégralité.Pourtant, la réponse des autres FAI à la surenchère de Free ne s’est pas faite attendre. En effet, I-France qui héberge les pages des abonnés de Vnunet (éditeur du site Web Vnunet.fr et des magazines SVM et SVM Mac, ndlr) propose désormais un espace illimité sur ses serveurs à toute personne qui en fera la demande. L’accent va être mis aussi par certains fournisseurs sur les services proposés pour la création et l’administration des sites. Serveur RealMedia pour I-France, mise à disposition d’éditeurs HTML et de protocole de cryptologie ainsi que le référencement des pages sur divers moteurs de recherche pour Club-Internet, les réponses sont diverses mais s’orientent toutes vers une amélioration de la qualité de l’hébergement. D’après les dirigeants de ces deux sociétés, ces “plus-produits” seraient des arguments plus convaincants que l’espace intrinsèque dont peuvent bénéficier les internautes. La surenchère ne peut donc que continuer. Méfiez-vous des miroirs aux alouettes…Pour en savoir plus* Le site de Free* Le site de I-France* Le site de Club-Internet


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur