Free remplit son panier de clients haut débit

Cloud

Le service d’accès du groupe Iliad établit un nouveau record en séduisant 220
000 nouveaux abonnés au cours du premier trimestre 2007.

Free vient de battre un nouveau record de recrutement de nouveaux clients. Sur le seul premier trimestre 2007, le fournisseur d’accès Internet du groupe Iliad a enregistré 220 000 nouveaux clients (net des résiliations). Une belle performance comparée à son résultat sur la même période il y a un an (188 000 abonnés acquis) ou celui du dernier trimestre 2006 (202 000).

Au 31 mars 2007, Free compte quasiment 2,5 millions d’abonnés ADSL contre un peu moins de 2,3 millions au 31 décembre 2006. Le FAI revendique ainsi une part de 25,6 % du marché du haut débit au premier trimestre contre 19 % un an plus tôt. “Le 1er trimestre 2007 illustre clairement la capacité d’Iliad à profiter de la consolidation du marché de ces deux dernières années”, explique le groupe d’accès dans son communiqué.

Un chiffre d’affaires en hausse de 31 %

L’attraction de la Freebox HD joue donc pleinement sur rôle de produits d’appel avec ses services multi play (accès Internet, téléphonie, télévision), lancée il y a tout juste un an. Dévoilée en avril 2006, la Freebox en version 5 séduit par son accès Wi-Fi (MIMO) intégré et ses fonctions de magnétoscope numérique grâce à son disque dur de 40 Go. Le tout inclus dans le forfait de 29,99 euros mensuel sans supplément.

L’accélération des recrutements bénéficie naturellement au chiffre d’affaire d’Iliad. Celui-ci est en hausse de près de 31 % à près de 278 millions d’euros contre 212 millions au premier trimestre 2006. Avec 267,6 millions d’euros, la part du haut débit représente plus de 96 % du chiffre d’affaires total. Les revenus du forfait mensuel et de ses services annexes augmentent de près de 38 %.

Victime de la voix sur IP, la part de la téléphonie traditionnelle (opérée par Onetel) continue de régresser, de 44,3 %. Son chiffre d’affaires passe de 18,5 millions d’euros en 2006 à 10,3 millions d’euros en 2007. Onetel ne compte “plus que” 204 000 abonnés contre 220 000 fin 2006.

Nombre de clients haut débit : Neuf Cegetel prêt à dépasser Free ?

Free revendique le taux de “churn” (bascule des clients d’un service à un autre) le plus faible du marché du haut débit en France avec moins de 1% au cours du premier trimestre. Le coût d’acquisition d’un abonné se maintient à moins de 50 euros. Là aussi, Free revendique le coût d’acquisition le plus bas parmi tous les acteurs du haut débit. Le revenu moyen mensuel par abonné (ARPU) s’élève à 34,90 euros (hors taxe).

Ces bons résultats confortent la direction d’Iliad dans ses stratégies. Celle-ci maintient l’objectif de 2,8 millions de clients haut débit à fin 2007 et 4 millions en 2010. Free vise les 80% d’abonnés dégroupés avant la fin 2007 contre près de 76% aujourd’hui.

Une première donnée intéressante pour le marché du haut débit en France puisque 2,8 millions de clients correspond au nombre de clients que Neuf Cegetel pourra aligner en bouclant le rachat de Club Internet. Si Free parvient à maintenir ce niveau de performance en termes de recrutement sur les prochains trimestres, il pourrait conserver son statut de premier opérateur alternatif face à Orange.

Outre l’ADSL, Free fait le point sur les progrès réalisés sur le front du haut débit. Environ 30 000 abonnés seront raccordés en fibre optique à domicile (FTTH), essentiellement sur Paris, à fin 2007. Le groupe Iliad s’appuie sur les 60 000 foyers raccordables au réseau de CitéFibre racheté en octobre 2006. Rappelons que Free doit lancer son offre commerciale Freebox Optique avant l’été.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur