Les disques durs de Buffalo et Freecom carburent au Thunderbolt

Data-stockageMobilitéStockage
Freecom MG Thunderbolt disque dur externe

Buffalo et son MiniStation, Freecom et son Mobile Drive, même combat : mettre les disques durs externes à l’heure du Thunderbolt avant sa généralisation sur les PC.

Thunderbolt tarde à acquérir ses lettres de noblesse sur PC, la faute à des incompatibilités notoires avec les systèmes d’exploitation Windows.

Le déploiement de l’architecture Ivy Bridge a néanmoins eu l’effet d’un catalyseur auprès de certains constructeurs, qui ont multiplié les annonces en ce sens.

En tête de liste Buffalo et Freecom, qui mettent USB et Thunderbolt sur un pied d’égalité avec leurs disques durs respectifs.

En l’occurrence, les MiniStation et Mobile Drive, des dispositifs de stockage pensés pour répondre, de par leurs débits en lecture comme en écriture, à des usages intensifs.

Mais les intéressés ne sont-ils pas montés trop promptement au créneau, alors que le seul câble Thunderbolt s’affiche encore aux alentours des 70 euros en magasin ?

A 15 mm d’épaisseur pour 1 To de capacité, le Mobile Drive Mg de Freecom s’allie plus particulièrement aux ordinateurs Mac, comme en témoignent son coloris gris métallisé et sa compatibilité Time Machine.

A l’interface Thunderbolt s’adjoint un port USB 3.0 dont la vitesse en lecture tutoie les 130 Mo/s. L’ensemble fera l’objet d’une commercialisation étendue au réseau de revendeurs Apple et au site Internet de Freecom, pour 249 euros TTC à compter de la mi-juillet.

Freecom MG Thunderbolt disque dur externe
Le Thunderbolt prend son envol sous l'impulsion de Freecom

Le MiniStation de Buffalo fera son apparition en rayons dans les mêmes eaux, avec un châssis en aluminium (du magnésium pour son homologue) et une étiquette tarifaire équivalente : 319 euros pour 1 To, cordon Thunderbolt inclus (239 euros le modèle à 500 Go).

A titre comparatif, il est désormais commun de dénicher des disques durs externes USB 2.0 de 1 To pour moins de 100 euros. En contrepartie, les débits plafonnent à quelque 60 Mo/s.

Outre sa lutte face à l’ogre Thunderbolt, l’USB 3.0 est engagé sur d’autres fronts, notamment contre l’eSATA et ses 380 Mo/s, mais aussi le Wi-Fi et ses évolutions à venir. Les disques durs ainsi équipés pourraient dépasser les 1 Gbit/s théoriques.

Buffalo MiniStation disque dur externe Thunderbolt
Même combat pour Buffalo et son MiniStation

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur