Freescale s’attaque au marché des ultra-portables à bas prix

Mobilité

Le fondeur présente un nouveau processeur ARM 1 GHz qui devrait rivaliser avec Intel Atom et Via Nano.

Freescale Semiconductor entre sur le marché en pleine expansion des ultra-portables avec le lancement de son processeur i.MX515 basé sur la technologie ARM Cortex-A8. Avec cette nouvelle puce et le design de référence qui lui est associé, la société vise le segment du marché des netbooks à bas prix.

Le processeur a été conçu pour une utilisation dans des ultra-portables à écran de 8,9 pouces, dont la durée de vie de la batterie est de huit heures et qui sont vendus à moins de 200 dollars. Le design a été optimisé pour une utilisation avec le système d’exploitation Linux Ubuntu. Il offre un nouveau système de gestion de l’énergie signé Freescale ainsi que le logiciel Adobe Flash Lite, et le codec audio à consommation ultra-réduite SGTL5000.

“Nous voyons une énorme opportunité sur le marché du netbook, le grand public demandant des solutions plus économiques et performantes”, déclare Lisa Su, vice-présidente senior et directrice générale de Freescale Networking and Multimedia Group. Ce design permettra aux fabricants de construire des appareils présentant “une autonomie de batterie similaire à celle d’un téléphone portable, pour des prix de vente très agressifs”, estime-t-elle.

Le cabinet d’analyse ABI Research prévoit qu’environ 140 millions d’ultra-portables auront été vendus en 2013. Cela représente une croissance considérable par rapport aux 15 millions en 2008. Le marché du netbook a connu une explosion l’année dernière, les nouveaux modèles devenant de plus en plus puissants, mais les prix ont eux aussi augmenté.

Le processeur supprime le besoin de ventilateur

“Durant la période des fêtes de 2008, il était évident que le marché du netbook allait exploser à cause de la demande des clients pour des terminaux compacts et à des prix abordables. Il doivent simplement permettre aux utilisateurs de conduire des tâches routinières comme de faire ses achats sur le Web ou de naviguer sur les réseaux sociaux”, affirme Philip Solis, analyste pour ABI Research.

“Le marché du netbook reste jeune et représente une énorme opportunité pour les sociétés comme Freescale. Les plates-formes avancées pour netbooks devenant de plus en plus abordables, les prix vont chuter et le marché va s’étendre”, ajoute-t-il.

Le nouveau processeur 65 nm i.MX51 tournera à des fréquences comprises entre 600 MHz et 1 GHz. Il offrira des fonctionnalités avancées de gestion de l’énergie avec un bloc matériel d’accélération vidéo qui permet d’étendre ainsi l’autonomie de la batterie en supprimant le besoin d’un ventilateur ou d’un dissipateur de chaleur.

Freescale teste actuellement des processeurs i.MX515 avec des clients de netbooks de constructeurs tiers, une production en masse étant prévue pour le deuxième trimestre de l’année 2009.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 5 janvier 2009 et intitulé Freescale takes on budget netbook market.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur