Fujitsu officialise un disque 1,2 To pour PC portable

Mobilité

Grâce à un procédé de fabrication innovant, Fujitsu est parvenu à mettre au
point un disque dur aux capacités de stockage inégalées.

Fujitsu vient de mettre au point une technologie de production de disques durs capable de stocker 1,2 téraoctets (To) de données (soit 1 200 Go) sur un disque d’ordinateur portable standard.

Les disques durs d’ordinateurs portables actuellement sur le marché ont une capacité moyenne d’environ 160 Go. Même les modèles haut de gamme actuels sont équipés de disques durs limités à une capacité de 250 Go, soit un cinquième de la capacité proposée par Fujitsu.

Cet exploit repose sur une amélioration de la conception des disques durs en plateau annoncée pour la première fois en janvier 2007, capable de produire une densité de stockage d’1 To/pouce2 à l’aide d’une structure de nano-trous d’alumine à alignement unidimensionnel avec un écartement de 25 nanomètres (nm).

Fujitsu est désormais parvenu à créer des structures de nano-trous d’alumine idéalement “ordonnés” pour un enregistrement isolé octet par octet sur une large surface de disque en imaginant un processus de fabrication innovant et en confirmant la capacité de lecture/écriture de base dans chaque nano-trou du support à l’aide d’une tête flottante appliquée sur un disque rotatif.

En utilisant les processus d’enregistrement magnétique perpendiculaire (PMR), le support structuré à nano-trous d’alumine a été fabriqué à l’aide d’un procédé de lithographie par nano-impression, d’oxydation anodique et d’électrodéposition de cobalt dans une densité de nano-trous de 100 nm, permettant une lecture par les technologies de têtes de lecture actuellement disponibles.

Appliqué sur un disque dur standard 2,5 pouces à double plateau, le procédé de fabrication d’1 To/pouce2 permettrait d’obtenir une capacité d’1,2 To.

“Nous espérons que cette innovation révolutionnera les différentes applications informatiques et grand public?, a déclaré David James, directeur de la division ingénierie avancée chez Fujitsu Computer Products of America.

Ces travaux de développement ont été réalisés dans les laboratoires de Fujitsu et dans la Kanagawa Academy of Science and Technology (KAST) et ont été financés par le programme de recherche sur le développement de technologies innovantes de la Japan Science and Technology Agency. Un rapport détaillé a été publié dans Applied Physics Letters.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 10 août 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur