Fusion chez les éditeurs américains

Cloud

Deux associations de l’industrie du logiciel se rejoignent pour lutter plus efficacement contre le piratage.

L’union fait la force. Surtout lorsqu’il s’agit de lutter contre le piratage, développer des activités de lobbying Internet auprès du gouvernement américain, ou défendre ses intérêts d’éditeur de logiciel. Bien décidées à appliquer la célèbre devise, deux grosses associations professionnelles, la SPA (Software Publishers Association) et la IIA (Information Industry Association) ont annoncé leur fusion. La nouvelle association, qui regroupera 1500 membres comprenant Microsoft, Sun et Oracle, prendra naissance au début de l’année prochaine. Son nom : SIIA, pour Software and Information Industry Association. Selon son président Ken Wasch, elle défendra autant les intérêts des industriels qui développent le réseau Internet que ceux des éditeurs de logiciels qui l’alimentent en contenu. Sur son calendrier, la SIIA prévoit notamment de faire pression sur le gouvernement pour obtenir davantage de textes juridiques liés au bug de l’an 2000, ainsi que sur la protection des bases de données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur