Fusion Orange Suisse – Sunrise : France Telecom jette l’éponge

Cloud

L’Autorité suisse de la Concurrence avait refusé de valider le rapprochement Orange – Sunrise. Après “analyse détaillée des options envisageables”, les opérateurs mettent fin à cette opération de consolidation.

Orange et Sunrise abandonnent définitivement leur projet de fusion en Suisse.

L’intervention du 22 avril de l’Autorité suisse de la Concurrence (COMCO), qui a bloqué le rapprochement des deux opérateurs au nom des risques de déstabilisation du marché de la téléphonie mobile, a été décisive dans ce retrait final.

“France Télécom et TDC [deux maisons-mères des opérateurs, ndlr] ont mené une analyse détaillée des options envisageables. Les conclusions de cette analyse ont conduit les deux Groupes à mettre fin à leur accord en vue du rapprochement de leurs activités dans ce pays”, peut-on lire dans le communiqué de presse. “L’appel interjeté devant la Cour administrative fédérale sera également retiré.”

Si la fusion entre Orange et Sunrise dont l’annonce remonte à novembre 2009, était validée, la COMCO craignait une position dominante collective entre le nouveau bloc et le leader du marché Swisscom.

Après cet échec, France Telecom chercherait un autre moyen pour consolider sa position sur le marché suisse. Mais quel levier peut-il utiliser ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur