Galaxy Note 4 : Samsung annonce une nouvelle version plus puissante

4GMobilitéOS mobiles
galaxy-note-4-samsung

Samsung annonce une toute nouvelle version du Galaxy Note 4 avec des performances accrues et une plus grande vélocité en 4G LTE.

Courant 2014, Samsung avait mis à jour le smartphone Galaxy S5 sous Android avec le support de la 4G LTE A (présentée comme la 4G + en termes marketing). C’est maintenant au tour de la Galaxy Note 4 de bénéficier d’une mise à jour matérielle.

Actuellement, la phablette de quatrième génération (toujours sous Android) du constructeur sud-coréen est déclinée en deux versions.

Les marchés occidentaux ont droit à la mouture référencée SM-N910S équipée du Snapdragon 805 (AP8084) de Qualcomm tandis qu’une deuxième version réservée à certains marchés bénéficie du systèmes sur puce (SoC pour System on Chip en anglais) Exynos 5433 : 4 coeurs Cortex-A53 et 4 autres Cortex-A57 dans une configuration ARM big.LITTLE.

Cette troisième version, attendue début janvier en Corée du Sud dans un premier temps, embarquera le SoC Snapdragon 810 de Qualcomm.

Pour rappel, son processeur intègre 4 coeurs ARM Cortex-A57 cadencés ici jusqu’à 2,8 GHz (pour les tâches gourmandes en ressources hardware) et 4 autres Cortex-A53 (pour des tâches plus “légères”) suivant un agencement big.LITTLE. Il est aussi équipé du GPU Adreno 430 qui supporte l’OpenGL ES 3.1 et permet d’afficher de la 4K (“ultra haute définition”).

Par rapport à son prédécesseur (Adreno 420), il offre des performances graphiques 30% plus élevées, une performance pour le GPGPU (“general-purpose processing on graphics processing nuits”, traduisant des prédispositions pour l’accélération matérielle via le GPU) compute 100% plus rapide tout en réduisant la consommation électrique de 20%, selon Qualcomm.

C’est aussi stratégique pour Samsung car le Galaxy Note 4 subira la concurrence frontale d’autres smartphones qui vont émerger au cours du premier semestre 2015.

LG devrait ainsi dégainer un LG G4 également équipé du SoC Snapdragon 810. Tandis que le HTC Hima, le futur fer de lance du fabricant taïwanais, se profile également à l’horizon avec également l’intégration du Snapdragon 810. C’est aussi l’occasion de faire la transition vers le 64 bits et le jeu d’instruction ARMv8 supporté par Android 5.0 Lollipop.

Samsung est resté laconique sur plusieurs aspects techniques mais, ce nouveau Galaxy Note 4 pourrait bien disposer de LPDDR4, le Snapdragon 810 étant le seul SoC capable actuellement de gérer ce type de mémoire vive. Le constructeur sud-coréen vient d’ailleurs d’annoncer la production de masse de puces de 8 Gb (1 Go) de LPDDR4, ouvrant ainsi la voie à des smartphones dotés de 4 Go de LPDDR4.

Mais, cette annonce a plutôt été l’occasion de mettre en lumière l’aspect connectivité cellulaire. Il hérite en effet du support de la 4G LTE Advanced de catégorie 9. Les premiers réseaux compatibles devraient être disponibles fin 2015. Et ce, toujours dans le sens de la montée du débit Internet mobile sur les réseaux nouvelle génération.

Ce troisième modèle de Galaxy Note 4 sera ainsi le premier terminal mobile supportant l’agrégation de trois porteuses (3 x 20 MHz). En théorie, cela se traduira par un débit descendant pouvant culminer à 450 Mbit/s via les réseaux adaptés et à 300 Mbit/s sur les réseaux supportant la 4G LTE A de catégorie 6 (rappelons que les versions actuelles du Galaxy Note 4 supportent déjà la 4G LTE-A de catégorie 6).

Samsung affûte donc ses armes en vue du premier semestre 2015 dans une course effrénée à la puissance et à la rapidité sur les réseaux cellulaires.


Quiz : Connaissez-vous vraiment Samsung ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur