Gameloft – Ubisoft : Vivendi reprend un peu de capital

EntrepriseFusions-acquisitions
vivendi-gameloft-ubisoft
0 3

Vivendi possède désormais plus de 10 % de Gameloft et d’Ubisoft. Le groupe a augmenté ses participations prises la semaine passée au capital des deux éditeurs.

Jusqu’où montera Vivendi au capital d’Ubisoft et de Gameloft ?

Le groupe français, qui détient notamment Universal Music et Canal+, vient d’augmenter ses participations dans les deux sociétés de développement et d’édition de jeux vidéo.

La première impulsion avait été donnée le 14 octobre : Vivendi annonçait avoir mis 140,3 millions d’euros sur la table pour acquérir 6,6 % d’Ubisoft, soit 7,36 millions d’actions. Une enveloppe de 19,7 millions d’euros était par ailleurs débloquée en échange de 5,24 millions d’actions Gameloft (6,2 % du capital).

En date du 20 octobre 2015, la part de Vivendi au capital d’Ubisoft a été portée à 10,39 %, soit 11,6 millions d’actions, pour un investissement global de 244 millions d’euros. La multinationale possède aussi, depuis ce mardi, 10,2 % de Gameloft ; c’est-à-dire 8,68 millions d’actions acquises pour 34,41 millions de dollars.

Effectués dans le cadre du « placement des liquidités » de Vivendi, ces investissements s’inscrivent, selon le communiqué du groupe, dans une logique de « convergence opérationnelle » entre ses actifs et les productions des deux éditeurs dans le domaine des jeux vidéo.

Vivendi « ne s’interdit pas d’augmenter sa participation dans [les] deux sociétés en fonction des conditions de marché ». Jusqu’à prendre le contrôle de l’une ou l’autre, voire d’opérer une fusion, bien que celles-ci aient publiquement déclaré vouloir rester indépendantes ?

En l’état actuel, on a du mal à cerner l’intérêt de telles prises de participations minoritaires, alors que l’ancienne direction de Vivendi avait cédé, en 2013, le contrôle du puissant pôle Activision Blizzard*, à l’origine de licences comme Call of Duty, Guitar Hero et World of Warcraft.

Conséquence de ces annonces : l’action Ubisoft a pris 6 % depuis l’ouverture ce vendredi à la Bourse de Paris, pour une capitalisation proche des 3 milliards d’euros. Le titre Gameloft s’affiche également en hausse, de 3,59 %, à 4,62 euros.

* Activision Blizzard avait racheté 429 millions d’actions. Vivendi en avait par ailleurs cédé 172 millions à un pool d’investisseurs dans lequel on retrouvait les dirigeants de sa branche gaming. Il lui reste aujourd’hui 41,5 millions d’actions, soit un peu plus de 5 % du capital.

Crédit image : Ubisoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur