Garry Goldenberg-Korn (Alvarion) : “Les opérateurs français pourraient attendre le WiMax mobile”

Mobilité

Ce prestataire propose des solutions pour l’accès Internet haut débit sans fil. Son représentant en France fait le point sur le marché du WiMax.

Alvarion s’impose comme un prestataire de référence dans le déploiement des solutions techniques liées au WiMax. Cette société d’origine israélienne propose une gamme de solutions mobiles et fixes pour accéder à l’Internet haut débit sans fil. En France, elle vient explorer le marché qui se réveille sur fond d’attribution des licences WiMax par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Le point sur le développement du WiMax sur le marché français avec Garry Goldenberg, responsable d’Alvarion France. (Interview réalisée le 21 décembre 2005)

Vnunet.fr : Comment Alvarion a-t-elle pris position sur le marché français du WiMax ?

Garry Goldenberg-Korn: Nous intervenons sur ce marché depuis le début du deuxième semestre 2004. Nous avons signé des déploiements commerciaux avec Altitude Télécom et avec XTS pour les départements d’outre-mer, et avec Cegetel pour couvrir la Réunion. Plus récemment, nous nous sommes rapprochés du groupe Iliad/Free à la suite du rachat de Télécom Altitude. Nous avons également participé à une quinzaine d’expérimentations sur le territoire français avec l’autorisation de l’Arcep.

Quand le marché du WiMax va-t-il réellement démarrer en France ?

Cela dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, l’Arcep doit achever sa procédure d’attribution des licences WiMax. Altitude Télécom (et maintenant Free), seul opérateur à avoir obtenu une licence WiMax au niveau national, a commencé à déployer son réseau. Il recense environ entre 150 ou 200 stations de base déployées sur le territoire en exploitation commerciale. Second point : je pense que des délais de déploiement WiMax un peu longs sont à prévoir pour les nouveaux acteurs télécoms. Les opérateurs déjà bien implantés devront aller plus vite. Enfin, je pense que l’évolution des normes technologiques doit aussi être prise en compte. Aujourd’hui, les seuls équipements disponibles sont rattachés au standard WiMax fixe (802.16 validé en 2004). Certains opérateurs voudront peut-être attendre des équipements disponibles sur la norme WiMax Mobile (802.16e) qui vient d’être approuvée. Un déploiement commercial va débuter en 2006 mais il faudra attendre la fin de ladite année pour assister à une réelle exposition.

Dans une récente interview accordée à la Lettre des Télécommunications, Michaël Boukobza, directeur général de Free, indique que le WiMax n’est pas encore une technologie mâture…

Le groupe Iliad semble marquer sa préférence pour les équipements en 802.16e et préférera donc attendre avant d’envisager un déploiement massif. Néanmoins, il va commencer à déployer les équipements 802.16 année 2004 pour respecter ses engagements vis-à-vis de l’Arcep. Les licences WiMax attribuées par l’Arcep sont destinées à des connexions haut débit à partir d’un poste fixe ou nomade, c’est-à-dire en se déplaçant dans un appartement. Mais elles n’autorisent pas la mobilité complète en cas de déplacement à l’extérieur, avec des options de roaming (itinérance entre opérateurs, par exemple).

D’un point de vue des équipements grand public, quand les consommateurs vont-ils disposer de puces WiMax dans leurs ordinateurs ?

Aujourd’hui encore, nous sommes les seuls à avoir des équipements disponibles. Certains de nos confrères avancent des nouveaux produits en bêta. Les puces sont disponibles. Nous les intégrons dans les CPE (*) des produits que nous fournissons avec nos produits. Les puces WiMax dans les cartes mères arriveront dans le cadre d’une deuxième génération début 2007.

Les premières offres WiMax toucheront-elles uniquement les entreprises ?

Essentiellement, avec un prolongement pour toucher aussi les collectivités locales. Les premières offres WiMax ressemblent à celles proposées aux entreprises sous la technologie ADSL. Elles proposent un débit d’environ 1 Mbit/s et une couche de services par dessus comme les réseaux privés virtuels ou la voix sur IP. Ce type de prestations est notamment proposé par Altitude Télécom. Les premiers équipements domestiques devraient apparaître dans le courant du deuxième semestre 2006. Mais les cartes de type PCMCIA à insérer dans les PC portables n’apparaîtront pas avant fin 2006 début 2007.

(*) Customer Premices Equipement, désigne les équipements terminaux de réseaux situés dans les limites de propriété d’un utilisateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur