Gartner prévoit que 2 300 milliards de SMS seront envoyés dans le monde en 2010

Mobilité

Le SMS remporte un franc succès et les opérateurs peinent à lui trouver un
successeur qui tienne la route.

Une étude récente réalisée par le cabinet d’études Gartner prévoit une montée en puissance du SMS (Short Message Service) et le développement limité d’autres services de messagerie. 936 milliards de SMS ont été envoyés dans le monde entier en 2005. Le nombre de SMS devrait atteindre les 2 300 milliards en 2010.

La plupart des SMS sont envoyés en particulier dans la région Asie Pacifique : leur nombre devrait avoisiner les 1 800 milliards en 2010. L’Amérique du Nord devrait afficher le plus fort taux de croissance du nombre de messages envoyés entre 2006 et 2010, faisant de la région la deuxième après l’Asie Pacifique en nombre de SMS. Gartner prévoit que 318 milliards de SMS évalués en 2010 en Amérique du Nord. En Europe de l’Ouest, le taux de croissance est moindre : 213 milliards de SMS pour 2010.

Gartner souligne que les opérateurs mobiles cherchent à renouveler les services de la messagerie sans fil en développant les autres services existants comme les MMS (Multimedia Messaging, Services), la messagerie instantanée sur mobile, les messages vidéos, l’e-mail mobile et la messagerie unifiée.

L’e-mail mobile, limité aux utilisateurs en entreprise

Les MMS ajoutent au message des services multimédia pour lesquels les abonnés seraient prêts à payer. Mais l’utilisation des MMS devrait rester limitée avec 8,3 milliards de MMS envoyés dans le monde entier en 2005, volume qui devrait passer à 47,4 milliards en 2010, selon Gartner. Quant à la messagerie instantanée sur mobile, elle a longtemps été perçue comme une opportunité attractive dans le marché mobile grand public. Mais force est de constater que ce service se développe surtout dans les marchés en développement où la pénétration des PC et d’Internet reste peu élevée, souligne Gartner.

Autre service de messagerie : les messages vidéos qui permettent à un utilisateur de mobile d’envoyer simultanément à un appel voix une vidéo en temps réel. Mais Gartner estime que ce type de service ne génèrera pas beaucoup de revenus. De son côté, l’e-mail mobile avec des terminaux comme le BlackBerry a remporté un franc succès mais seulement à destination des utilisateurs en entreprise. le cabinet d’études prévoit que le nombre d’utilisateurs global devrait rester limité. En matière de messagerie unifiée, Gartner rappelle que les opérateurs l’appréhendent aujourd’hui comme un outil de convergence du MMS, du SMS, des mails vocaux, de l’e-mail et du trafic vidéo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur