Géolocalisation indoor : Mapwize lève 1,2 million d’euros

EntrepriseLevées de fondsMobilité

Mapwize, une start-up lilloise spécialisée dans les services de géolocalisation indoor, lève 1,2 million d’euros auprès de Finorpa et IRD, Bpifrance et BNP Paribas.

Qui ne s’est jamais égaré dans une gare, un aéroport, un centre commercial ou encore un hôpital ? Une préoccupation à laquelle Mapwize tente de répondre en proposant la géolocalisation indoor c’est-à-dire à l’intérieur des murs, là ou les signaux GPS ne passent plus.

Créée en 2014 par Médéric Morel (ex-SQLI) et Mathieu Gérard (ex-Conference Compass), la start-up vient de lever 1,2 million d’euros, au gré d’un tour de table réalisé avec le soutien des fonds d’investissement Finorpa et IRD, ainsi que Bpifrance et BNP Paribas.

Ce premier tour de table témoigne de l’ambition du spécialiste de l’accompagnement d’orientation à l’intérieur de complexes.

Mapwize, qui revendique avoir déployé sa technologie de géolocalisation indoor « sur plus de 3 millions de mètres carrés »entre l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie, compte consolider son offre, développer son programme R&D et ses ventes.

Doté d’une équipe d’une quinzaine de collaborateurs, la start-up prévoit de renforcer ses équipes situées sur le pôle d’excellence IT EuraTechnologies de Lille, ainsi qu’à Boston, en recrutant une dizaine de nouveaux collaborateurs d’ici la fin de l’année.

Mapwize a d’ores et déjà su séduire une trentaine de clients, parmi lesquels : BNP Paribas, Klépierre (centres commerciaux), la SNCF, l’Ecole Polytechnique ainsi que deux grands comptes américains.

Pour se développer, Mapwize avait pu compter sure les concours de Microsoft (via son accélérateur BizSpark Plus) et Cisco (via son programme d’accélération).

La start-up avait fait ses débuts avec une bêta privée de son service déclinée désormais sur les terminaux iOS et Android, une déclinaison Web et des bornes interactives.

Pour faciliter les parcours en indoor, la jeune pousse exploite des bornes Beacons disséminées dans les bâtiments. Ces petites balises Bluetooth distillent des informations aux terminaux mobiles situées dans leur environnement proche.

Elles sont également exploitées dans le cadre du marketing de proximité (par des start-up telles que Ezeeworld). Dans ces conditions, il s’agit de créer des jonctions avec les clients de magasins ou bien de faire des tests A/B dans les enseignes pour connaître les habitudes et les centres d’intérêt des clients.

Mapwize les exploite pour orienter les utilisateurs à l’intérieur des bâtiments. A l’aide de l’application de la start-up, ils n’ont qu’à flasher un QR code correspondant au lieu où ils désirent se rendre ou bien l’indiquer dans l’application.

En termes de sécurité, des scénarios d’évacuation dans des complexes peuvent aussi être pris en compte.

Le modèle économique de Mapwize tourne autour de la vente de licence d’exploitation du service de géolocalisation indoor.

(Crédit photo : @Mapwize)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur