Géolocalisation en intérieur : WiFiSLAM entre dans les Plans d’Apple

Régulations
Apple WiFiSLAM géolocalisation

Apple affiche ses vues sur la géolocalisation en intérieur avec le rachat de WiFiSLAM, start-up américaine spécialiste en la matière. Montant de la transaction : 19,5 millions de dollars.

Apple, qui cherche à redorer le blason de son outil de cartographie Maps (Plans en français) après un lancement chaotique, investit 19,5 millions de dollars dans le rachat de WiFiSLAM.

Basée à Palo Alto (Silicon Valley), où elle exerce depuis 2011 sous la houlette d’un ancien de la maison Google, cette start-up américaine s’est fait connaître pour ses technologies de géolocalisation en intérieur.

Au GPS, elle privilégie les réseaux sans fil Wi-Fi pour situer un terminal mobile avec une précision de 2,5 mètres, sans paramétrage particulier.

La position est automatiquement mise à jour par une analyse dynamique basée sur le SSID (Service Set Identifier) des réseaux et sur la puissance du signal.

Les déplacements de l’utilisateur sont pris en compte pour affiner la mesure, grâce à l’accéléromètre et à la boussole dont sont équipés la plupart des smartphones et tablettes.

Après avoir fait le tour du monde pour le cartographier, non sans anicroches, Apple vise désormais l’autre côté du béton : centres commerciaux, musées, bureaux, hôtels, aéroports…

Dans son collimateur, Google Maps et sa fonctionnalité “Indoor” inaugurée fin 2011 aux Etats-Unis avec plusieurs dizaines d’établissements dans la boucle : en zoomant sur le lieu où l’on se trouve, le plan d’intérieur apparaît automatiquement, permettant de situer des salles en 3D isométrique.

Une telle approche implique notamment des fins d’identification du client par lesquelles un supermarché pourrait, en étudiant les déplacements des consommateurs, optimiser le placement et la mise en avant de certains produits.

Le commerce constitue d’ailleurs une cible de prédilection pour WiFiSLAM, au même titre que les réseaux sociaux, comme le note MacRumors.

Mais la mise à disposition en temps réel d’un plan des espaces les plus clos permettrait également de faciliter les évacuations en cas d’urgence.

Autant de possibilités qui font sens pour Apple, dont les acquisitions se multiplient dans le domaine de la cartographie, après Placebase, C3 Technologies et Poly9.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit photo : stefanolunardi – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur