Gestion de campagnes vidéo : Mediabong veut percer aux Etats-Unis

EntrepriseLevées de fondsMarketingPublicité
mediabong-levee-fonds

Mediabong, spécialiste parisien de solutions publicitaires vidéo online, lève trois millions d’euros pour son expansion internationale et développer des nouveaux formats.

Mediabong, fournisseur français de technologies pour insérer de manière contextuelle des vidéos (éditoriales ou publicitaires) sur les sites Web, lève trois millions d’euros afin d’accélérer son développement.

Un nouvel investisseur – Entrepreneur Venture – arrive avec ce tour de table alors que les parties prenantes déjà présente dans le capital de la société (Conegliano Venture, Jaina Capital et Network Finance) suivent.

Un premier tour de table avait été organisé en 2012 d’un montant d’1,3 million d’euros.

Ce nouveau tour de financement a été supervisé par le cabinet conseil en levées de fonds Avolta Partners.

La plateforme “self-service” de Mediabong permet de syndiquer le contenu vidéo et de le diffuser sur un réseau “premium” de sites Web (“représentant plus de 350 millions d’impressions mensuelles”) en prenant en compte le contexte, le profil et le comportement des visiteurs.

La société s’engage vis-à-vis des régies des éditeurs Web d’apporter des vidéos pertinentes au sein des espaces éditoriaux. Tandis qu’elle développe des formats vidéo créatifs (pre-roll, vidéos brandées) pour le compte des annonceurs.

Côté syndication, Mediabong est partenaire de producteurs de contenus médias comme TF1, M6, BFM, Euronews, AFP ou Fashion TV (“plus de 500 nouvelles vidéos couvrant plus de 20 thématiques fournis au quotidien”).

Pour citer des annonceurs captés, on trouve L’Oréal, Unilever ou Land Rover.

Simultanément à l’annonce de sa levée de fonds, Mediabong lance SyncRoll, présentée comme “une solution inédite” pour synchronisation en temps réel une publicité vidéo sur plusieurs emplacements dans une même page.

Objectif : optimiser les emplacements pour une visibilité accrue des vidéos des annonceurs, tout en évitant le piège d’un format perçu comme trop intrusif. Un exercice qui reste délicat pour les éditeurs.

La création de Mediabong par Laurent Bury et Yann Battard remonte à 2011. Depuis fin 2014, Mediabong s’est ouvert au business anglo-saxon avec des opérations aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

“Nous prévoyons de tripler notre chiffre d’affaires à 8 millions d’euros en 2015, dont la moitié aux Etats-Unis”, assure le CEO Laurent Bury, interrogé par Les Echos.

La société, qui dispose d’un effectif d’une vingtaine de personnes, a monté sa propre structure R&D pour développer la dimension big data associée à l’univers de la publicité programmatique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur