Gestion de parcs mobiles : Telelogos sélectionné par ERDF

EntrepriseRégulations
mediacontact - telelogos - MDM

L’éditeur du logiciel MediaContact dédié au Mobile Device Management a séduit la filiale d’EDF pour piloter une flotte de 20 000 terminaux mobiles hétérogènes.

Telelogos affiche une nouvelle référence de taille : ERDF.

La filiale d’EDF en charge de la gestion du réseau public de distribution d’électricité sur le territoire français a sélectionné sa plateforme de gestion de parcs mobiles (Mobile Device Management ou MDM en anglais).

Le marché d’un montant non communiqué a été remporté à la suite d’un appel d’offres européen lancé en mars 2011 : Telelogos fournit son logiciel phare MediaContact pour la gestion de parc informatique mobile et IER sera chargé de l’intégration.

L’objectif à terme est de piloter une flotte de plus de 20 000 terminaux mobiles hétérogènes (PDA, smartphones, netbooks, tablettes…).  Le déploiement de MediaContact a débuté fin 2011. A fin mai 2012, un cinquième des terminaux sont pris en charge (on devrait arriver à 7000 terminaux d’ici fin 2012 puis 14 000 fin 2013 et 20 000 courant 2014.

Cet appel offre vise à concevoir une offre de service (GIMI pour Gestion Infrastructure Mobilité Intégrée) à destination des projets métiers d’ERDF.

Ce qui permettra de prendre en charge l’approvisionnement et l’exploitation complète des parcs de terminaux mobiles sous la houlette de l’Unité Opérationnelle Informatique du groupe.

La filiale réseau d’ERDF a déjà élaboré plusieurs projets métiers intégrant une dimension mobilité comme TAMARIS (exploitation du réseau) et PICTREL (interventions en clientèle).

Basé à Angers (Maine-et-Loire), Telelogos est un spécialiste des solutions mobiles pour les entreprises dont les activités remontent aux années 80 sur divers segments d’activités (mobilité en entreprise, affichage dynamique, infrastructure pour les réseaux de points de vente, machine-to-machine ou M2M…).

Elle affiche un portefeuille de 2000 clients dans l’administration et l’enseignement, le commerce et la distribution (Camaieu, Courir, Eram, Etam, Feu Vert…) mais aussi l’industrie (Cadbury, Danone, Fleury Michon, Harry’s, Hasbro, Heineken, Johnson & Johnson, Kellogg’s…) et les services (Aéroport de Paris, Autosur, Cofely GDF SUEZ, Courtepaille…

Dans le domaine des logiciels, Telelogos a le profil d’une petite PME d’une trentaine de salariés. Elle a enregistré un chiffre d’affaires de 3,6 millions d’euros en 2011 (+32% par rapport à 2010) et un résultat net égal à 11,7% de son CA.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur