Getplus lève 2 millions d’euros : du machine learning dans le reciblage BtoB

CRMEntrepriseLevées de fondsMarketing
3 22

Smartline Systems (Getplus) ouvre son capital pour accompagner le lancement de sa plate-forme de reciblage BtoB GetQuanty, axée sur l’intelligence artificielle.

Après Proximis (commerce omnicanal), Cirpack (logiciels VoIP), BuyBox (cartes-cadeaux dématérialisées) ou encore Alsatis (solutions télécoms), une nouvelle référence s’ajoute au portefeuille de M Capital Partners, catégorie « digital ».

L’ex-Midi Capital – qui a changé de nom en début d’année dans le cadre de l’expansion de ses activités d’investissement – a mis, à hauteur de 2 millions d’euros, ses billes dans Smartline Systems.

Cette levée de fonds est une première pour l’entreprise installée dans le 2e arrondissement de Paris et dont l’offre phare, commercialisée depuis 2011 sous la marque Getplus, se positionne comme une concurrente d’un Lead Forensics ou d’un Azalead. Il s’agit en l’occurrence d’une plate-forme SaaS de reciblage BtoB.

getquantyLe principe : identifier nominativement les sociétés qui visitent un site Web même si elles ne laissent pas leurs coordonnées, puis dégager une liste de « prospects chauds » et la transmettre aux équipes commerciales.

L’élément de départ, c’est l’adresse IP, qui permet de déterminer le Siren de l’entreprise* par le biais d’une recherche sur plusieurs bases de données (dont une que Smartline Systems exploite en propre avec « plus de 200 millions de correspondances » IP – Siren).

À cette brique webtracking s’ajoute un système de scoring comportemental qui permet de segmenter les leads… puis d’orchestrer une communication multicanale personnalisée.

Microsoft, Orange, Dassault, Adecco, AXA, Sage, BMW et Toshiba sont quelques-unes des références à avoir adopté l’offre Getplus, qui peut s’intégrer, en plus des pages Web, sur les réseaux sociaux et les e-mails.

La plate-forme a fait, sous la marque GetQuanty, l’objet d’une déclinaison axée prédictif grâce à des algorithmes qui analysent en temps réel le comportement des visiteurs d’un site et détermine leur degré d’intérêt.

Les deux millions d’euros levés auprès de M Capital Partners accompagneront le lancement de GetQuanty, qui doit concourir à l’objectif fixé pour 2017 : atteindre 3 millions d’euros de chiffre d’affaires, sous la houlette de Hervé Gonay.

Le président-fondateur de Smartline Systems est un ancien d’Accenture, SAP, Oracle et Capgemini. Ses associés Bruno Barandas et Xavier Paulik, aujourd’hui codirecteurs généraux, ont respectivement rejoint l’aventure en 2013 et 2015. Le premier est passé par Havas et Vivendi Universal. Le second fut DSI d’Orange.

* La CNIL interdit, en revanche, de révéler l’identité des particuliers, ainsi que des professions libérales, artisans et TPE qui ont un usage individuel du Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur