Ghislaine de Chambine, B-commerce : “24% des ventes e-commerce se feront sur mobiles”

Marketing
Ghislaine De Chambine

Directrice de pôle chez Tarsus, Ghislaine de Chambine revient sur l’organisation du salon B-Commerce qui aura lieu dans quelques jours à Paris.

ITespresso.fr : Le secteur du e-commerce devrait bientôt dépasser celui des télécoms. Le secteur IT a-t-il pris la mesure de ce bouleversement ?

Ghislaine de Chambine : En effet le secteur du e-commerce selon la FEVAD devrait dépasser 45 milliards d’euros sur la totalité de l’année 2012 et atteindre 70 milliards en 2015 » alors que le contexte est devenu en effet très difficile pour les opérateurs télécoms. sur le plan concurrentiel avec la baisse des prix pratiquée par un nouvel entrant : le groupe Iliad (opérateur Free).

Toujours sur le plan concurrentiel, apparition d’ acteurs très puissants, Apple, Google, Amazon, Facebook, YouTube) ; ainsi que d’autres acteurs, tendant à chambouler  les services traditionnellement proposés par les opérateurs télécoms ( Skype ou MSN).

Et enfin  le contexte est aussi très difficile sur le plan fiscal et de la régulation . Le secteur de l’ IT a surement anticipé ce bouleversement, je vous laisse interroger les protagonistes !

ITespresso.fr : Sur le segment BtoB, quelles sont les grandes tendances des prochaines années ?

Ghislaine de Chambine : La principale tendance 2013 est l’explosion du trafic mobile. En 2016, 24% des ventes e-commerce de détail se feront via des mobiles ou des tablettes.

L’autre grande tendance est le retour des boutiques physiques avec 92% des ventes de détail, elles subissent une concurrence d’Internet et tend à  favoriser la synergie pour compléter l’offre et optimiser la relation client.

Les sites e-commerce se doivent de proposer des prix intéressants, mais d’autres critères ont leurs  importance: la relation avec le vendeur, les services, la qualité de la livraison, la gestion du SAV.

Les interfaces hommes/machines pour améliorer l’efficacité des services! Le même travail est fait sur les boutiques physiques où l’expérience du client prend de plus en plus d’importance.

Concernant les infrastructures, le cloud continue sa progression et s’étend à tous les services, Les big data représenteront certainement l’un des grands enjeux des années à venir.   Et enfin , les services de paiement devraient fortement évoluer, en partie à cause des smartphones .

ITespresso.fr : Et quels seront les temps forts de votre salon cette année ?

Ghislaine de Chambine : Les temps forts du salon  seront nos conférences  de hauts niveaux , elles feront intervenir entres autres de grands e-marchands qui donneront leurs avis sur les thématiques abordées telles que :

  • Mardi 16 avril au matin  : Pure-players, magasins, fabricants qui va l’emporter ? avec  Henri de Maublanc, Fondateur d’aquarelle.com, entres autres et mardi apres midi
  • Y a-t-il encore un avenir pour la livraison à domicile ?avec Denis Payre, Fondateur de Kiala, Emmanuelle Bosc-Haddad, Directrice marketing , ColiPoste ou Jérôme Dillard, Directeur du pôle VAD du Groupe TF1, entre autres .
  • Mercredi 17 avril au matin , Marketplaces : petits e-commerçants et fabricants faut-il y aller ? avec Olivier Mathiot, VP Marketing & Communication et co-fondateur, PriceMinister et Yseulys Costes, Président de 1000mercis, entres autres. , mercredi apres midi : Comment gagner du trafic sans l’acheter ? avec entres autres Ilan Benhaim, Cofondateur de Vente-Privée,
  • Et enfin jeudi 18 avril au matin, Les réponses des plates-formes aux défis du e-commerce avec Emery Jacquillat, Président, Matelsom

Je rappelle aussi que le salon B-ecommerce a lieu en parallèle des salons Stratégie clients , M-direct et SEMO qui forment  tous les quatre, une grande plateforme dédiée à la relation client, au e-marketing, aux études et aux acteurs du e-commerce

Je propose à vos lecteurs de se pré enregistrer au salon gratuitement sur : http://www.b-ecommerce.fr/preinscription.html


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur