GoAdv vise LeGuide.com pour percer dans le média shopping online

Mobilité

La société d’origine italienne, qui gère des portails verticaux ou généralistes comme Excite.fr, veut s’emparer du guide d’achat français pionnier.

Stratégie marketing, génération de trafic, monétisation de l’audience… voilà le credo de GoAdv. Depuis sa création en 2004 à Rome (depuis, son siège social a été transféré en Irlande), cette société exploite des portails verticaux comme BetterDeals (acquis en 2006) ou généralistes comme le réseau Excite Europe repris en 2007 (à l’origine, c’est un portail pionnier américain à la fin des années 90).

Elle développe son réseau dans huit pays européens : Royaume-Uni, Allemagne, Pays Bas, France, Italie, Espagne, Suède et Pologne. Le modèle de GoAdv est résolument tourné vers la publicité : l’entreprise cherche à monétiser cette audience en utilisant des méthode de search engine optimization (SEO). Depuis avril 2007, la société est cotée sur le segment Alternext d’Euronext.

A l’origine de GoAdv, on trouve deux entrepreneurs: Luca Ascani (qui a dirigé en 2000 la branche italienne du shopbot français Buycentral, tombé dans le giron du groupe Lycos Europe en 2004) et Salvatore Esposito (ex-manager d’une agence Web italienne).

Ses dirigeants assurent que leurs activités sont “rentables” : GoAdv affichait un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros fin 2007 (27,9 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année).

Rapprochement amical, selon GoAdv

Méconnue en France, GoAdv va peut-être sortir de l’ombre avec l’opération “de rapprochement amical” avec LeGuide.com, un portail pour mieux acheter en ligne.

Sa création remonte à 1998 mais la société a elle aussi été tentée par la Bourse. Depuis la mi-2006, LeGuide.com est également coté sur le marché Alternext d’Euronext . En juillet 2008, LeGuide.com a repris les activités de Dooyoo.com (portail d’avis de consommateurs).

On retrouve ses activités de moteurs de recherche shopping, comparateurs de prix et guides d’achat dans 14 pays européens : France, Belgique, Allemagne, Autriche, Suisse, Luxembourg, Espagne, Royaume-Uni, Irlande, Pologne, Italie, Pays Bas, Suède et Danemark.

Difficile de ne pas voir des troublantes similitudes dans les chiffres : LeGuide.com S.A. a réalisé un chiffre d’affaires de 18,1 millions d’euros sur l’exercice 2008 et dispose d’une centaine de collaborateurs.

Offre non sollicitée, estime LeGuide.com

Au nom d’une “logique industrielle et une vision stratégique ambitieuse”, le potentiel acquéreur veut faire émerger “un acteur de premier plan en Europe dans le secteur de média shopping online”. Dans un communiqué de presse diffusé par GoAdv, il est précisé que les discussions entre les deux sociétés ont débuté en décembre 2008.

D’un point de vue transaction, GoAdv proposerait aux actionnaires de LeGuide.com d’échanger leurs actions dans le cadre d’une offre publique mixte volontaire. Le schéma a été dévoilé : “5 actions GoAdv assorties d’une soulte de 45 euros pour 6 actions LeGuide.com apportées, soit une offre équivalente à 15,19 euros  euros par action LeGuide.com, sur la base du cours moyen pondéré 3 mois de l’action GoAdv”.

Mais LeGuide.com S.A. n’apprécie guère et modère l’élan de GoAdv. La société confirme avoir reçu hier “une offre non sollicitée de rapprochement de la part de la société GoAdv”. Elle compte convoquer son conseil d’administration dans les plus brefs délais afin d’étudier cette proposition. LeGuide.com n’a pas précisé quand aura lieu ce rendez-vous stratégique avec ses actionnaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur