GoDaddy se projette vers le Web mobile avec M.dot

Régulations
GoDaddy M.dot Web mobile

GoDaddy, l’un des grands fournisseurs de services Internet aux Etats-Unis, rachète M.dot, une start-up dont l’application phare permet de développer des sites Web mobiles.

GoDaddy, l’un des grands fournisseurs de services Internet aux Etats-Unis (hébergement, dépôt de noms de domaine, messagerie…) élargit son portefeuille technologique en rachetant M.dot.

Cette start-up implantée dans la Silicon Valley depuis juin 2012 s’est fait connaître pour son outil éponyme : une application iOS qui permet de développer des sites Web mobiles.

M.dot vise un public d’entrepreneurs néophytes qui souhaitent renforcer leur présence sur la Toile mais n’ont que peu – voire pas – d’expérience en la matière et qui utilisent un smartphone plus intuitivement qu’un PC.

Sur le principe du “What You See Is What You Get”, l’utilisateur choisit un modèle, ajoute autant de pages qu’il le souhaite, ouvre éventuellement un blog attenant et se laisse ensuite guider dans un processus de création en quelques étapes.

M.dot GoDaddyLibre à lui de définir des options avancées de formatage, d’importer des contenus multimédias comme des galeries, d’implémenter un outil de statistiques et de renseigner quelques informations génériques : localisation, coordonnées téléphoniques, horaires d’ouverture, tarifs, etc.

L’intégration est effective vis-à-vis de Facebook, Twitter, YouTube, Flickr et Dropbox.

GoDaddy réalise là sa première acquisition depuis l’investiture – le 7 janvier dernier – de Blake Irving au poste de CEO.

TechCrunch, qui chiffre la transaction à 15 millions de dollars, note que M.dot n’a pas de modèle économique défini, malgré ses 60 000 clients revendiqués.

Son acquéreur est pressenti pour en faire la base d’un service Freemium qui comporterait un socle technologique gratuit et certaines composantes payantes.

Il est notamment question d’une interface de gestion e-commerce et de la possibilité de créer des applications natives en complément aux sites Web mobiles.

GoDaddy, qui dit enregistrer une forte demande en ce sens de la part de ses 54 millions de clients, va intégrer dans ses effectifs 5 collaborateurs de M.dot (dont les cofondateurs Dominik Balogh et Pavel Serbajlo) pour accélérer le développement d’une version Android.

En toile de fond, une probable IPO, alors que la société est pour l’heure contrôlée par les fonds d’investissement KKR, Silverlake Venture Partners et Technology Crossover Ventures.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : vous vous y connaissez en référencement ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur