Google : 10 millions de Chromecast et des ambitions

AccessoiresApps mobilesMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes
google-chromecast-10-millions

Et de 10 millions, comme le nombre d’exemplaires de la clé Chromecast vendus par Google en 2014. Quelles perspectives et quel environnement concurrentiel ?

C’est une première pour Google : le groupe Internet a fourni une estimation chiffrée des ventes de sa clé multimédia Chromecast. Il s’en est écoulé 10 millions d’exemplaires en 2014, à en croire l’antenne sud-coréenne de la multinationale, qui s’est confiée au Korea Times.

Lancée en juillet 2013 et disponible en France depuis mars dernier, la Chromecast se présente sous la forme d’un dongle à peine plus gros qu’une clé USB et se branche sur tout écran doté d’un port HDMI. Alimentée par microUSB et administrée via une application mobile (iOS, Android), elle embarque des composants mobiles tels qu’un SoC (Marvell 88DE3005), 512 Mo de DRAM et 2 Go de mémoire flash.

La clé propose plusieurs modes de fonctionnement. La fonction “Chrome tab casting” permet de diffuser, depuis un PC, une tablette ou un smartphone, n’importe quel onglet du navigateur Chrome, à condition d’avoir installé l’extension Google Cast.

Le mode “Web apps” permet à des applications mobiles d’exploiter le Chromecast, à condition que les développeurs aient implémenté cette capacité via le SDK Google Cast. A l’heure actuelle, 350 applications et services sont officiellement supportés. Selon Google, plus de 6000 développeurs travaillent à adapter 10 000 applications, toutes plates-formes confondues.

Google lui-même améliore régulièrement son produit. L’un des derniers ajouts concerne le mode “Invité”, qui permet de donner temporairement accès à une clé Chromecast sans que l’appareil hôte ait à se connecter en Wi-Fi au réseau local… et donc sans avoir à partager la clé de connexion. Le code PIN à 4 chiffres nécessaire pour valider l’association momentanée est transmis par ultrasons.

Au cours de l’été 2014, une autre fonctionnalité majeure avait fait son apparition : le “mirroring”, qui consiste tout simplement à reproduire l’affichage du terminal mobile sur l’écran auquel la Chromecast est connectée.

Mais Google n’est pas seul sur ce segment de marché. Parmi les grands noms de l’industrie, Amazon a dégainé le Fire TV Stick et sa télécommande qui supporte le contrôle vocal ; Microsoft s’est lancé dans l’aventure avec le Wireless Display Adapter, basé sur la norme Miracast et bientôt commercialisé en France pour 69,90 euros TTC.

Dell a suivi le mouvement avec la clé Cast, plutôt orientée sur les usages professionnels. D’autres ont choisi de jouer l’alternative logicielle. Illustration avec la start-up Matchstick, qui a financé, sur Kickstarter, son dongle sous Firefox OS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur