Google a déboursé 1,4 milliard de dollars en 2011 pour ses acquisitions

Cloud

Jusqu’ici, Google a mis sur la table 1,4 milliard de dollars pour racheter des entreprises cette année, dont DailyDeal, Zagat et ITA Software au cours du troisième trimestre.

Google pourrait décrocher pour cette année le titre de « roi des opérations de croissance externe ». En effet, pour 2011, la firme de Mountain View aura procédé aux rachats de pas moins de 57 entreprises, contre 48 en 2010, relève EWeekEurope.co.uk. Soit un investissement total chiffré à 1,4 milliard de dollars.

Et ce n’est peut-être pas fini pour cette année : Google serait en effet intéressé, au même titre que Microsoft, par une éventuelle acquisition de Yahoo, a révélé cette semaine le Wall Street Journal.

Selon un document de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse américaine, en 2011, Google aurait déjà mis sur la table l’importante somme de 941 millions de dollars pour acheter seulement trois entreprises.

A savoir le site DailyDeal.de, un concurrent allemand du site d’achats groupés Groupon, pour 114 millions de dollars et l’éditeur américain de guides de restaurants Zagat (151 millions de dollars), tous les deux en septembre dernier.

Sans oublier le rachat de l’éditeur américain de logiciels ITA Software, en juillet, pour la bagatelle de 676 millions de dollars.

A noter que le rachat de Motorola Mobility, annoncé en août dernier et chiffré à 12,5 milliards de dollars, ne sera pris en compte qu’en 2012 dans le calendrier de Google, le temps que les différentes autorités de la concurrence donnent leur feu vert.

Soulignons également que la firme de Mountain View est aussi, au cours de l’année, entrée au capital de 54 entreprises et jeunes pousses, pour plus de 500 millions de dollars.

Ces acquisitions vont permettre au groupe Internet d’enrichir ses différents services Web et mobiles.

Ainsi, DailyDeal devrait trouver sa place au sein de son service Google Offers, qui, sur le créneau de Groupon, propose des bons plans sur Internet.

Google devrait se servir de la base de données conséquente de Zagat, qui regroupe plusieurs centaines de milliers de critiques de restaurants, hôtels et lieux touristiques. Il en agrémentera Maps, son service de cartographie interactive.

Quant aux logiciels d’ITA Software, ils devraient permettre à la firme de Mountain View de faciliter, pour les internautes, la recherche d’information liée à l’organisation de voyage et aux vols aériens, à l’image de ce que propose Microsoft avec Bing Travel.

 

 

Crédit photo : Copyright egeneralk – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur