Google a trouvé deux “pépites 2.0” pour enrichir Google Voice et YouTube

Cloud

Google procède aux acquisitions de SayNow et de Fflick pour développer de nouvelles fonctions communautaires.

Google vient d’acquérir deux start-up localisées aux Etats-Unis.

La première SayNow est spécialisée dans l’élaboration de services vocaux mi-communautaires mi-marketing pour smartphone.

Créée en 2005, la jeune pousse exploite une plate-forme hébergée et une galerie d’applications mobiles utilisées par 15 millions d’utilisateurs, dont des centaines de personnalités et de marques : voice messaging, conférences téléphoniques par groupe, communication interpersonnelle…Elle permet notamment de nouer des liens entre des vedettes et des groupes de fans.

Vision “social” oblige, SayNow a développé des liens avec les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, MySpace mais aussi les environnements Android et iPhone.

Jusqu’ici, la société a été soutenue par trois fonds d’investissement (Shasta Ventures, Tugboat Ventures et Altos Ventures) à hauteur de 7,5 millions de dollars.

Google devrait exploiter le savoir-faire acquis par SayNow via Google Voice (service de téléphonie multi-canal avec un numéro unique).

Autre cible révélée simultanément : la start-up Fflick va rejoindre le giron de YouTube, la plate-forme de partages vidéos de YouTube.

Montant de la transaction selon TechCrunch : 10 millions de dollars.

“Nous avons su qu’il y avait sans cesse des conservations enrichissantes en permanence sur YouTube et que ces commentaires peuvent potentiellement enrichir notre expérience en consultant ou en découvrant les vidéos sur YouTube”, déclare Shiva Rajaraman, en qualité de Group Product Manager chez YouTube, dans une contribution blog en date du 26 janvier.

“Nous sommes enthousiastes à l’idée d’acquérir Fflick, une équipe talentueuse qui analyse les données des médias sociaux afin de survoler un large spectre de contenus et d’en discuter.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur