Google Android : 850 000 activations par jour et toujours aussi ambitieux

MWC 2012 : Vice-président de l’ingénierie pour le compte de Google, Andy Rubin fait le point sur l’essor de l’écosystème Android. Le développement de tablettes et de ses usages constituent une priorité.

Google Play Android Market

Google revendique désormais 850 000 activations quotidiennes de son système d’exploitation Android.

A priori, c’est autant de terminaux mis sur le marché dans le monde (smarphones, tablettes).

On approche la barre symbolique du million d’appareils Android activés par jour. Elle pourrait être atteinte d’ici le printemps.

Le dernier pointage effectué en ce sens remonte à décembre 2011. C’est en nette progression : Google recensait 700 000 activations par jour à l’époque.

La barre des 300 millions de terminaux compatibles Android est dépassée à l’échelle du globe (avec une croissance annuelle de 250%). Une propagation tout simplement impressionnante.

Dans le cadre du Mobile World Congress,  Andy Rubin a joué d’autosatisfaction pour évoquer « plus de 100 nouveaux terminaux Android » présentés durant la session de Barcelone (Google recensant un catalogue global de 800 terminaux différents mobiles ou nomades tournant sous son OS).

Par l’entremise d’un court billet publié sur le blog officiel de la firme Internet, le vice-président de l’ingénierie a rappelé que le parc logiciel lié compte désormais plus de 450 000 applications (contre 150 000 début 2011), pour un milliard de téléchargements par mois.

Eclipser le pullulement, sur cette même plate-forme, de souches virales et autres malwares qui y ont pris leur aise, relève d’une logique implacable pour l’intéressé, qui concentre son propos sur une stratégie 2012 axée tablettes.

Comme l’explique TechWeek Europe, l’objectif à court terme est de faire de ces terminaux « le quatrième écran du foyer connecté », moyennant une démocratisation de la navigation Internet sur mobile.

Derniers commentaires



One reply to Google Android : 850 000 activations par jour et toujours aussi ambitieux
  • Le 28 février 2012 à 13:39 par dEcmir

    L’avant dernier paragraphe est ridicule. Ce recensement ne compte que les terminaux accédant à l’Android market qui est fort peu touché par les malware (filtrage, système de permissions, et notation).

    quand elles n’omettent pas de le préciser les compagnies de sécurité qui n’ont aucune raison d’être objectives admettent que ces malware se trouvent sur des centre de telechargement illegaux ou des marches chinois qui ne nous concerne pas.
    Enfin ce qui compte ce n’est pas le nombres de logiciels malveillant telechargeable mais telecharge qui lui est probablement tres faible voire quasi nul…

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

02:58:23