Google Android Market déboule sur le Web et Android 3.0 s’installe sur les tablettes

CloudMobilitéOS mobilesTablettes

Google fait d’une pierre deux coups en lançant son nouvel OS optimisé pour les tablettes, Android 3.0 Honeycomb, et l’ouverture de sa plate-forme d’applications Android Market sur le Web.

Google étoffe sa stratégie « Apps ». La firme de Mountain View vient d’annoncer le lancement d’Android Market pour le Web, note Silicon.fr.

Autrement dit, les applications jusqu’alors disponibles depuis un smartphone Android le seront également depuis le navigateur Web classique.

La nouvelle plate-forme tire ainsi parti de l’affichage sur grand écran permettant ainsi de mieux mettre en valeur l’offre applicative du catalogue qui compte désormais plus de 100 000 références.

Android Market pour le web offre par ailleurs une nouvelle ergonomie. Il est désormais possible d’utiliser le réseau fixe pour envoyer ses applications (les développeurs apprécieront), pour poster des commentaires et partager ses découvertes applicatives via Twitter.

Le système permet également, après référencement du compte Google de l’utilisateur, de gérer les applications installées sur son téléphone mobile depuis son PC. Surtout, le nouveau « store » devrait particulièrement être apprécié des usages sur tablette.

Android 3.0, taillé pour les tablettes

C’est pourquoi Google a présenté sa nouvelle plate-forme marchande à l’occasion du lancement officiel d’Android 3.0 (Honeycomb), la version de l’OS mobile de la firme optimisée pour les tablettes.

Un nouvel environnement que Motorola nous a laissé entrapercevoir à l’occasion de la présentation de son ardoise Xoom au CES 2011.

Entièrement re-développé, Honeycomb propose une nouvelle interface qui tire parti des écrans mobiles larges des tablettes.

Parmi les nouveautés (par rapport à Android 2.x), Google annonce notamment plus de notifications interactives et des widgets, une amélioration du multitâche, la prise en charge des architectures multi-coeurs, une optimisation du support graphique 2D et 3D et un vrai bureau personnalisable. Bref, un nouveau PC portable sur le papier.

La multiplication des tablettes Android

Honeycomb sera surtout en mesure d’accueillir des applications taillées pour les ardoises numériques tout en restant compatible avec les actuelles. Un certain nombre est déjà disponible.

(lire la suite de l’article en page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur