Google associe Gmail à sa messagerie instantanée

Mobilité

L’intégration des deux services permettra notamment d’utiliser Google Talk sans installer le logiciel client.

Google est actuellement en train de rendre certaines fonctionnalités de Google Talk accessibles à partir de l’interface de son service de courrier électronique Gmail. Les utilisateurs pourront ainsi utiliser leur messagerie instantanée sur le site Web de Gmail sans avoir à télécharger le logiciel client, ce dernier restant cependant indispensable pour passer des appels en voix sur IP.

Cette nouvelle fonctionnalité sera progressivement et automatiquement ajoutée, dans les semaines qui viennent, aux comptes des utilisateurs de Gmail. Elle se présentera sous la forme d’un encadré “Quick contacts” qui proposera une liste des personnes fréquemment contactées. Une fenêtre du navigateur (Internet Explorer ou Firefox, pour le moment) constamment ouverte sur le service Gmail est nécessaire, avec une interface en anglais.

Une fonction d’archivage des sessions de chat

Ce nouveau service propose également d’enregistrer toutes les sessions de chat, réalisées à partir de l’interface Web ou via l’application Google Talk, dans l’espace de stockage de Gmail. Les utilisateurs peuvent effectuer une recherche au sein de cet historique, de la même manière que dans les e-mails archivés. Une fonction que Jon Perlow, un ingénieur travaillant sur le projet, a accueillie avec enthousiasme ainsi qu’il l’explique sur le blog de Google.

“Mes propres sessions de chat contenaient de nombreuses informations de valeur que je perdais toujours. Je devais donc copier, coller et envoyer par e-mail les éléments importants afin de les retrouver par la suite”, explique l’ingénieur. Les utilisateurs auront également la possibilité de passer en mode “off” en désactivant leur propre enregistrement de la conversation ainsi que celui de leur correspondant.

Lancé en août dernier (voir édition du 24 août 2005), Google Talk n’est pas la première messagerie instantanée accessible à partir d’une interface Web. Yahoo Messenger, AIM Express d’AOL et MSN Web Messenger de Microsoft proposaient déjà un tel service. Mais aucun de ces concurrents de Google n’offre l’intégration de la messagerie instantanée dans le service d’e-mail ou l’enregistrement des conversations écrites.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 8 février 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur