Chromebit : Google et Asus poussent Chrome OS sur n’importe quel écran

ChromebookPoste de travail
3 1

Annoncé en avril, le Chromebit d’Asus et Google est un dongle HDMI à 85 dollars évoluant sous Chrome OS, pour transformer un écran en smart TV.

Apporter une dimension « smart TV» à n’importe quel écran pourvu d’un port HDMI, telle est la vocation du Chromecast (dont une nouvelle itération vient d’être lancée).

Le Chromebit de Google et Asus se propose, lui, d’apporter Chrome OS sur n’importe lequel de ces écrans.

Le petit dongle avait été dévoilé début avril dernier, en même temps que le Flip, un ultraportable sous Chrome OS signé Asus et proposé à 249 dollars.

Le Chromebit s’inscrit dans cette volonté de Google de démocratiser l’usage des Chromebooks, avec comme slogan : « plus de Chromebooks pour tous ».

Il s’agit d’un petit boîtier, d’une taille similaire à celle du Chromecast, qui ne pèse que 75 grammes. Il se connecte au port HDMI d’un écran (moniteur ou poste TV).

Côté composants, il est équipé d’un SoC (System on Chip) RK3288-C signé du fabricant chinois Rockhip. La puce intègre un processeur à quatre coeurs ARM Cortex-A17 ainsi qu’un processeur graphique ARM Mali-T760. L’ensemble est épaulé par 2 Go de RAM tandis que le stockage est assuré par une mémoire flash interne de 16 Go.

Un port USB 2.0 est présent pour ce dongle qui supporte le Bluetooth 4.0 et le Wi-Fi ac. Les utilisateurs pourront au choix connecter des périphériques (clavier et souris) en Bluetooth ou bien à un hub USB lui-même connecté au port USB de l’appareil.

Il conviendra à un usage nomade (même s’il nécessite de transporter clavier, souris et chargeur secteur livré avec) et pourra aussi jouer le rôle d’appareil multimédia connecté à un HDTV (il permet de lancer des applications Chrome OS telles que Netflix…).

Mais, avec son tarif attrayant de 85 dollars, il devrait séduire le secteur de l’éducation.

En 2014, aux Etats-Unis, les Chromebooks représentaient déjà 29,9% des laptops écoulés dans ce secteur, contre 39% pour les machines évoluant sous Windows et 32% pour celles signées Apple.

Mais, le Chromebit entre aussi en concurrence frontale avec le Compute Stick d’Intel, un dongle HDMI évoluant sous Windows 10 ou une distribution Linux.

En juin dernier, Archos dévoilait aussi un dongle HDMI évoluant sous Windows 10, tout comme Lenovo avec l’Ideacentre Stick 300 (équipé d’un processeur Intel Atom Z3735F cadencé à 1,33 GHz).

Le Chromebit de Google et Asus (décliné suivant plusieurs coloris) est dès à présent disponible dans les pays suivants : Etats-Unis, Australie, Canada, Danemark, Finlande, Japon, Nouvelle Zélande, Norvège, Espagne, Suède, Taïwan et Royaume-Uni. Mais pas en France…

chromebit-google-asus

(Crédit photo : Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur