Google Books va numériser un million d’ouvrages italiens

Cloud

Google Books signe en Italie son premier accord avec un ministère de la Culture. Il va pouvoir ainsi numériser un million d’ouvrages appartenant aux bibliothèques de Rome et Florence, et tombés dans le domaine.

Si Google Books a encore du mal à trouver ses marques avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), ce n’est pas le cas en Italie.

En effet, le service de numérisation d’ouvrages de Google vient de signer un accord avec le ministère de la Culture italien l’autorisant à prendre à sa charge la numérisation d’un million de livres libres de droit et publiés avant 1860 appartenant aux bibliothèques nationales de Florence et de Rome.

285 000 ouvrages ont déjà été sélectionnés par le Service National des Bibliothèques italien (SBN) pour être numérisés. Ce catalogue s’enrichira d’un million de livres supplémentaires au cours des deux prochaines années, grâce au travail fourni par Google Books.

Google Books et le ministère de la culture italien travaillaient sur cet accord 2008. C’est une première grande victoire pour Google Books qui, même s’il compte plus de 7 millions d’ouvrages numérisés, n’avait encore jusque là jamais signé d’accord avec le ministère de la Culture d’un gouvernement.

Google Books avait malgré tout réussi à établir des partenariats directs avec une quarantaine de bibliothèques, surtout américaines et européennes, dont la Bibliothèque municipale de Lyon en 2008.

Toutefois, l’accord entre Google Books et le ministère de la Culture italien est soumis à quelques conditions. La gouvernement transalpin a ainsi exigé que soit installé dans le pays un centre de numérisation qui pourrait employer jusqu’à 100 personnes, pour éviter que les ouvrages ne sortent d’Italie et ainsi garder la main mise sur des œuvres nationales.

Par ailleurs, sans surprise, Google Books devra prendre à sa charge les frais occasionnés par ce vaste plan de numérisation. En outre, les fichiers ainsi numérisés seront rendus accessibles aux bibliothèques qui le désirent et pourront même trouver leur place sur Europeana, la bibliothèque numérique européenne.

Le chemin, à parcourir en France, en revanche, est encore long. Selon son rapport dur “la numérisation du patrimoine écrit” remis à Frédéric Mitterrand en janvier dernier, Marc Tessier préconisait la création d’une plate-forme commune française de numérisation des ouvrages et un partenariat gagnant-gagnant avec Google Books.

Et selon un récent rapport rédigé par Yann Gaillard (UMP), qui a été rendu public lundi 1er mars, la Commission des finances du Sénat a jugé “indispensable” un recours aux services du moteur de recherche américain pour numériser les ouvrages de la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Selon ce rapport, au vu des moyens dont dispose actuellement la BnF, il faudrait investir pas moins de 750 millions d’euros sur une période de 375 ans pour que celle-ci parvienne à numériser les 15 millions d’ouvrages qu’elle stocke dans ses archives.

La librairie Google Editions arrivera cet été en France
Google Editions, la librairie numérique de la firme de Mountain View, sera lancée en France cet été et dans  5 autres pays, a annoncé le site Actualitte.com.
Cette librairie vendra, via Internet, des e-books issus de la numérisation des ouvrages de ses 30 000 éditeurs partenaires.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur