Google dit bye-bye à iGoogle

Marketing

Le portail Web iGoogle fermera définitivement ses portes le 1er novembre 2013, après quelque huit ans au service des internautes.

Dernière ligne droite pour iGoogle avant une retraite programmée pour le 1er novembre 2013.

A cette échéance, le service de personnalisation de Google à la Netvibes fermera définitivement ses portes, après quelque 8 années d’existence.

Ce résistant de l’écosystème est né à l’heure où émergeait le Web 2.0.

Le temps a passé et les mises à jour se sont progressivement faites plus rares, voire inexistantes ces derniers mois.

Si bien que le trépas de cet ex-pilier de l’écosystème Google ne faisait plus guère de doute.

Autre levier de redirection des utilisateurs vers d’autres services, le frein imposé à la soumission de nouveaux thèmes et widgets, à compter du 31 juillet.

iGoogle, ce portail personnalisable censé simplifier l’expérience de navigation en centralisant des flux informations (actualités, météo, RSS, etc.), restera bel et bien accessible jusqu’à sa dernière heure.

S’y substituent toutefois dès à présent les applications du Chrome Web Store et les fonctionnalités intégrées à l’OS mobile Android.

Google proroge ainsi l’écrémage de ses services en ligne, mais la démarche n’a rien d’un quelconque baroud d’honneur.

A contrario, elle est réfléchie et répond une politique de rationalisation, avec de nombreux outils pour prendre la relève et tendre vers une ère que dicteront les usages mobiles.

D’autres composantes feront d’ailleurs les frais de cette réorientation, tout particulièrement Google Vidéos, voué à intégrer YouTube au cours de l’été.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur