Google Chrome sort déjà de sa version bêta

Cloud

Cent jours après son lancement, le navigateur Internet de Google est arrivé à mâturité.

Lors de la session Web’08 à Paris, Marissa mayer, en qualité de Vice President of Search Product and User Experience chez Google, avait annoncé que Chrome sortirait de sa version bêta très rapidement. Quelle vitesse d’exécution !

Google a suivi un principe bien connu en marketing, qui se résume en anglais par l’expression “under promise, over deliver” (promet peu, dépasse les attentes). La firme de Mountain View vient de sortir jeudi soir son navigateur de sa version bêta, soit trois semaines avant la date prévue.

Cela ne fait que 100 jours que Chrome est à l’essai, une période relativement courte pour les versions bêta, surtout comparé à d’autres produits Google (Google Book, Google Scholar et même Gmail) qui portent le label depuis plusieurs d’années.

Selon Sundar Pichai, vice-président de Google chargé du développement des produits, la rapidité de maturation du navigateur s’explique par “le travail de l’équipe de développement pour en améliorer la stabilité et les performances”.

Et les résultats sont là. Depuis son lancement le 1er septembre dernier, Chrome revendique 10 millions d’utilisateurs actifs dans le monde “sur pas moins de sept continents”, précise-t-on sur le blog officiel du groupe.

Après 14 actualisations, “la quinzième est la bonne”

Aujourd’hui, Chrome est plus stable, plus fiable, les éléments sonores et vidéos fonctionnent correctement sur les pages, ce qui n’était pas le cas au début. De plus, les pages s’affichent plus rapidement, et le navigateur propose plus d’options afin de contrôler ses marques-pages ainsi que ses données personnelles.

Google essaie d’ébranler la suprématie d’Internet Explorer, propriété de Microsoft, qui contrôle actuellement environ les deux tiers du marché des navigateurs web. Fin novembre, Sundar Pichai avait fait part de son désir de travailler avec les équipementiers informatiques, afin qu’ils livrent leurs ordinateurs avec Google Chrome pré-installé.

Chrome n’est toujours pas disponible pour Mac, mais Google maintient qu’il s’agit de leur “top priorité” de corriger cette lacune. Google Chrome reste au bas de la liste des navigateurs les plus utilisés, avec, par ordre décroissant : Internet Explorer, suivi de Firefox, Opera et Safari

A lire également sur Vnunet.fr : Dossier spécial : La guerre des navigateurs relancée


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur