Chromecast : une success story confirmée par Google

Mobilité
3 1

En trois ans d’exploitation, Google a écoulé 30 millions de dongles HDMI Chromecast. L’enceinte Home pour foyers numériques suivra-t-elle cette voie ?

Fortunes diverses pour Google avec les appareils qui gravitent autour des téléviseurs haute définition (HDTV). La firme Internet a récemment retiré du Google Play Store le Nexus Player, un boîtier multimédia évoluant sous Android TV.

Mais, le Chromecast a, lui, connu le succès depuis son lancement en 2013. Des dizaines de millions d’unités de dongles HDMI ont été écoulées, selon Sundar Pichai, CEO de Google, en évoquant la stratégie de son groupe lors de la publication des résultats financiers du holding Alphabet (qui chapeaute les activités de Google) pour le deuxième trimestre de l’exercice fiscal du groupe (avec un CA de 21,6 milliards de dollars).

En trois ans, on parle de 30 millions d’unités Chromecast en circulation, toutes versions confondues et incluant la version Chromecast Audio. On parlait encore de 25 millions dans le courant du printemps.

La dernière déclinaison, lancée en septembre 2015, bénéficie d’un design différent permettant de le greffer plus aisément à une entrée HDMI. Plus de puissance également puisqu’on passe d’un SoC Marvell intégrant un processeur à un seul coeur Cortex-A9 à la puce mobile ARMADA 1500 Mini Plus 88DE3006 équipée d’un CPU à deux coeurs Cortex-A7, ce qui permet d’aboutir à des performances multipliées par 2,5 selon Google.

Il hérite également du support du Wi-Fi ac fonctionnant exclusivement sur la bande des 5 GHz (synonyme de moins d’interférences au sein du foyer).

Fort de ce succès, le Chromecast a fait des émules : Microsoft avec le Wireless Display Adapter, Amazon avec le Fire Stick, le Roku Stick ou encore le Wyse Cloud Connect CS1A13 de Dell.

Google exploite le Chromecast comme un levier de promotion d’autres services maison. Il était ainsi offert aux internautes prenant un abonnement à YouTube Red (déclinaison premium de la plateforme vidéo). Des bons d’achat sur le Google Play ont également été momentanément offerts aux acheteurs du dongle.

Son prix attractif de 39 euros (pour les deux versions) n’est sans doute pas non plus étranger à son succès.

Google va maintenant tenter tenter de suivre les traces du Chromecast avec le Home. Annoncé durant la dernière session Google I/O 2016, il s’agit d’une enceinte connectée prenant également place au coeur du foyer numérique.

Il est à rapprocher de l’Amazon Echo, autre appareil qui a bénéficié d’un réel engouement ces dernières années. S’il est proposé à sa sortie prévue dans le courant de l’automne à un tarif attractif, il pourrait se transformer en succès comme Chromecast.

En avril 2016, Google a nommé Rick Osterloh, ex-Président de Motorola Mobility (sous l’ère Google puis Lenovo), pour chapeauter une nouvelle entité en charge de tous les produits hardware du groupe Internet.

(Crédit photo : @Chromecast)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur