Google défie l’iPhone avec son mobile sous Android

Mobilité

T-Mobile a présenté le premier mobile sous Google Android, le HTC Dream G1. Le prochain iPhone killer ?

C’est à l’occasion de la très attendue conférence de presse du 23 septembre que vous avez vécu (ou que vous pouvez revivre) en images sur Gizmodo.fr, qu’a été dévoilé officiellement le mobile HTC Dream G1, le premier fonctionnant sous l’OS Google Android. Il sera commercialisé dès le 22 octobre par l’opérateur T-Mobile aux Etats-Unis, au prix relativement attractif de 179 dollars, contre 199 dollars pour l’iPhone d’Apple…

Pour en profiter, Cole Brodman, le directeur technique de T-Mobile, a précisé que les futurs clients devront souscrire à un abonnement mensuel allant de 25 à 35 dollars pour un accès illimité à Internet, pendant au moins deux ans. Ensuite, le HTC Dream G1 devrait être commercialisé au Royaume-Uni en novembre 2008, puis dans le reste de l’Europe au premier trimestre 2009.

Le premier mobile sous l’OS Android sera donc fabriqué par le taïwanais HTC. Présenté à la conférence de presse en noir ou en blanc, plus épais mais plus étroit que l’iPhone, le HTC Dream G1 dispose de la 3G et du Wi-Fi ainsi que du Bluetooth. L’autonomie annoncée s’élèverait à 5 heures en conversation et 130 en veille. Certains pourront être déçus par le manque d’élégance de ce nouvel appareil.

Pour paraître plus ergonomique, le HTC Dream combine clavier et écran tactile. Celui-ci s’avère idéal pour zoomer sur des détails précis.

Applications made in Google et applications tierces sont au rendez-vous

Côté fonctionnalités, le G1 embarque bien évidemment les applications phares de Google : la messagerie instantanée Gtalk, le moteur de recherche Google, le partage de vidéos grâce à YouTube, la possibilité de consulter ses e-mails grâce à Gmail, ou de consulter des cartes par GMaps. La navigation sur Internet se fera à partir d’un Webkit se rapprochant de Google Chrome

Bien sûr, l’OS Andoid étant open source, Google compte bien sur les développeurs extérieurs pour mettre en place de nouvelles applications. Celles-ci pourront être téléchargées sur le mobile via l’Android Market. Pour le moment une cinquantaine sont prévues pour le jour de la commercialisation. Google aurait même déjà reçu plus de 200 projets collectés à partir du “Défi Android” lancé il y quelques semaines…

Un mobile pour le grand public

N’oublions pas aussi que le HTC Dream fait aussi office de baladeur numérique. Lui est ainsi associé un service de téléchargements de musique d’Amazon avec 6 millions de titres disponibles au format MP3. Toutefois, le mobile pourra supporter des formats AAC (utilisé par Apple) et WMA (estampillé Microsoft).

Et même si ce mobile n’est pas destiné spécifiquement aux professionnels, il sera possible d’y lire des fichiers aux formats Word, PDF ou Excel. Exchange ne sera en revanche pas disponible pour le moment, mais rien n’empêche les développeurs de tout poil d’y remédier…

Reste maintenant à savoir si Android pourra prendre des parts de marchés significatives à ses grands frères qui se partagent actuellement le gâteau des OS pour mobile, comme Windows Mobile, Symbian ou RIM.

Pour le moment, le cabinet d’études Strategy Analytics estime que le HTC Dream G1 devrait se vendre à pas moins de 400 000 exemplaires avant la fin 2008. Rappelons que l’iPhone 3G de la marque à la Pomme s’est vendu à 5 millions d’unités en quelques mois, mais dans le monde entier, et pas seulement aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur