Google entreprend une grande refonte de Gmail

Cloud

La mise à jour doit améliorer la prise en compte des JavaScripts, pour plus de performance et de rapidité.

Google a commencé à déployer une mise à jour de son service de messagerie Gmail, censée lui permettre de mieux “supporter” les évolutions à venir. Un porte-parole du groupe a précisé à vnunet.com qu’une mise à jour des processus de développement des JavaScripts est en cours, afin de rendre le service plus “rapide et flexible”.

Ce porte-parole nous a précisé que la mise à jour débutera sur la version anglaise du service, avant d’être déclinée sur les versions internationales dans les prochaines semaines. Dans un billet publié sur un weblog du moteur, Dan Pupius – un ingénieur de Google – explique que cette mise à jour doit permettre à Gmail de réaliser des tâches spécifiques, qui n’avaient pas été planifiées lorsque le service a été lancé en 2004.

“En trois ans et demi, nous avons lancé plusieurs fonctionnalités intéressantes“, estime Dan Pupius. Nous avons appris à créer de grosses applications Web mais aussi ce qui se passe lorsque l’on pousse au maximum les navigateurs Web”. L’évolution de Gmail intègre selon lui de nouveaux éléments provenant d’autres services, dont l’éditeur de texte “rich” utilisé par Google Page Creator et Google Groups. Les ingénieurs de Google y ont aussi ajouté des raccourcis claviers et la possibilité de créer des “bookmarks” avec les messages ou les recherches sur les e-mails.

Le travail sur Gmail vise pour la plupart à améliorer sa rapidité, une accélération du temps de chargement des emails pouvant considérablement améliorer la productivité des utilisateurs, d’après Dan Pupius. “Nous avons passé beaucoup de temps à regarder chaque partie de l’application, essayant de gagner des millièmes de seconde à chaque fois que cela était possible et de trouver des solutions aux problèmes liés à l’intégration avec les navigateurs”.

Cette mise à jour entraînera néanmoins des problèmes avec les applications tierces développées pour Gmail, a-t-il reconnu, comme certains gestionnaire de fichiers ou d’autres outils de notification. Google travaillera donc avec les développeurs pour faciliter la mise à jour de ces modules.

Adaptation de l’article Gmail bulks up for future upgrades de Vnunet.com en date du 1er novembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur