Google freiné dans son projet d’expansion en Russie

Mobilité

Le groupe américain voulait s’implanter en Russie en rachetant l’agence “e-pub” Begun. Les autorités de régulation du pays ont dit niet.

Les autorités russes ont désapprouvé l’offre de Google sur une agence publicitaire en ligne locale, au motif qu’une telle acquisition entraverait la concurrence dans le secteur. Le service fédéral anti-monopolistique a mis un terme à l’offre de 140 millions de dollars du groupe Internet américain sur l’agence “e-pub” Begun, initiée en juillet.

Begun est l’agence publicitaire la plus importante de Russie et applique le même principe de publicités contextualisées utilisé par Google AdSense. Le groupe Internet américain envisageait de mettre un pied sur le marché russe en pleine expansion. Mais l’autorité russe de régulation de la concurrence a pris de plus en plus d’importance ces derniers mois, et s’est imposée en contrepoids.

“Nous sommes profondément déçus d’entendre que l’agence fédérale anti-monopolistique a pris sa décision. Nous estimons que cette acquisition nous permettrait d’accroître les opportunités pour les utilisateurs, les publicitaires et les éditeurs russes, de même que toute l’industrie”, a déclaré la porte-parole de Google en Russie, Alla Zabrovskaya.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur